×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
lundi 3 octobre 2022
Accueil / Actualités / Amélioration des réserves hydrauliques au Maroc

Amélioration des réserves hydrauliques au Maroc

Le taux de remplissage des barrages a dépassé 17% du 26 février au 13 mars 2018

Le secrétariat d’Etat chargé de l’Eau annonce dans un communiqué sur la situation hydrologique au Maroc que les importantes quantités de pluies, accompagnées de neige dans de nombreuses régions montagneuses qu’a connu le Royaume, ont amélioré la situation des réserves hydrauliques et augmenté le taux de remplissage des barrages.

Les retenues d’eau des principaux barrages du Maroc ont atteint environ 8,86 milliards de m3 durant la période allant du 26 février au 13 mars 2018, soit un taux de remplissage de plus de 17%, en passant de 41,3% le 26 février dernier à 58,8% actuellement.

Ce niveau est presque similaire à celui enregistré durant la même période de l’année précédente, indique le secrétariat d’Etat chargé de l’Eau dans un communiqué sur la situation hydrologique au Maroc, notant que le Royaume a connu, durant la période allant du 26 février au 13 mars, de fortes précipitations dans toutes les régions.

Selon la même source, les hauteurs de pluies enregistrées varient entre 200 et 300 millimètres (mm), dans les bassins de Tanger et de l’ouest de la méditerranée, tandis que les bassins de Sebou, du Loukous et de Souss Massa ont enregistré entre 100 et 200 mm. Ceux d’Oum Errabiâ, Bouregreg, Tansift et Melouia ont, de leur côté, enregistré moins de 100 mm.

Le secrétariat d’Etat prévoit l’amélioration, durant les jours à venir, du niveau des réserves hydrauliques dans les barrages et des nappes phréatiques grâce aux dernières neiges et précipitations pluviométriques, note-t-on de même source, relevant que cette retenue d’eau couvrira les besoins en eau potable des différentes villes et des cercles d’irrigation.

Regardez aussi

Settat la superficie réservée aux céréales atteint 313000 ha

Une importation céréalière qui tend vers les 5 millions de tonnes cette saison 2022-2023

Dans sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement en céréales, le Maroc pourrait importer jusqu’à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.