AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Al Hoceima : Les mesures pour atténuer les effets du retard des pluies sont lancées
secheresse Al Hoceima
secheresse Al Hoceima - photo : MAP

Al Hoceima : Les mesures pour atténuer les effets du retard des pluies sont lancées

Province d’Al Hoceima: Des mesures exceptionnelles pour atténuer les effets du retard des précipitations

Conformément aux Hautes instructions royales, pour atténuer les effets du retard des précipitations et alléger leur impact sur l’activité agricole, la Direction provinciale de l’Agriculture d’Al Hoceima a pris une série de mesures pour mettre en oeuvre le programme exceptionnel, élaboré par le gouvernement.

Sara Amlou, directrice provinciale de l’Agriculture d’Al Hoceima a souligné à la MAP que « a province a enregistré un retard de précipitations, dont le niveau a atteint 93 mm, soit un déficit de 52% par rapport à une année normale, ce qui a affecté négativement les pâturages et les cultures d’automne, notamment les céréales et les légumineuses (blé humide, blé dur, orge, fève, lentilles et haricots) et provoqué une baisse des superficies plantées« .

Dans la province d’Al Hoceima, ce sont 100 000 quintaux d’orge subventionnée qui seront distribués  en coordination avec les autorités locales et provinciales. Les points de distribution définis étant Imzouren et Targuist.

En ce qui concerne la santé animale, une opération de vaccination du cheptel sera menée dans la province par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Irrigation d’environ 8.000 hectares d’arbres fruitiers nouvellement plantés

Enfin concernant l’opération d’assurance agricole, Sara Amlou a précisé que « la mutuelle agricole marocaine d’assurances procédera à l’indemnisation des agriculteurs affectés, et organisera des campagnes de sensibilisation au profit des agriculteurs, en vue de mettre l’accent sur l’importance de l’opération d’assurance agricole, relevant l’importance d’augmenter la superficie des terres agricoles assurées dans la province« .

Sur la vision moyen terme

Pour ce qui est des mesures prises à moyen terme, Mme Amlou a fait savoir qu’elles portent sur l’équipement de 11 points d’eau en pompes à énergie solaire, destinés à l’irrigation des arbres fruitiers et l’abreuvement du bétail, et la mise en place de 14 km de canaux d’irrigation au niveau de plusieurs communes de la province, en plus de l’irrigation d’environ 8.000 hectares d’arbres fruitiers nouvellement plantés (de 2 à 5 ans).

A terme, des campagnes de sensibilisation seront organisées au profit des agriculteurs, en coordination avec l’Office du conseil agricole d’Al Hoceima, afin de les inciter à utiliser des techniques d’irrigation économes en eau, dont l’irrigation au goutte-à-goutte, dans le cadre du soutien apporté par l’Etat, à travers le Fonds de développement agricole (FDA).

Dans le cadre de la stratégie Génération Green 2030-2020, adoptée par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, et des eaux et forêts, notamment l’axe lié à l’adaptation aux changements climatiques, la responsable a souligné que des pratiques alternatives agricoles seront déployées, notamment l’utilisation des eaux usées traitées et le dessalement de l’eau de mer, afin d’atténuer les effets du changement climatique.

Il est à noter que le programme exceptionnel prévoit, au niveau national, la distribution de 7 millions de quintaux d’orge subventionnée et de 400.000 tonnes d’aliments composés, la vaccination et le traitement de 27 millions de têtes d’ovins et de caprins, et de 200.000 têtes de camelins, la réhabilitation des périmètres de petite et moyenne hydraulique, l’abreuvement du cheptel à travers l’aménagement et l’équipement de points d’eau, l’acquisition de citernes et camions citernes et l’aménagement de parcours sur une superficie de 10.000 hectares, ainsi que l’irrigation de complément pour la pérennisation des vergers nouvellement plantés (de 2 à 5 ans).

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

Avocat : Le marché a progressé à un rythme de 12 % par an

Les avocats deviennent de plus en plus populaires, selon une étude de RaboResearch.  À l’échelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.