Accueil / Actualités / Actu Maroc / Aziz Akhannouch visite un domaine de développement de nouvelles variétés céréalières
Aziz Akhannouch visite un domaine de développement de nouvelles variétés céréalières

Aziz Akhannouch visite un domaine de développement de nouvelles variétés céréalières

Développement de nouvelles variétés particulièrement céréalières pour une meilleure durabilité et productivité de la filière : Visite du domaine expérimental de la recherche agronomique de Marchouch

  • Plusieurs variétés céréalières développées par la recherche marocaine sont au stade de la multiplication
  • 20 nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux inscrites au catalogue officiel depuis 2017
  • Une production prévisionnelle de 1,6 millions de quintaux de semences

Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, a effectué le vendredi 29 avril 2021, une visite de terrain au domaine expérimental de l’INRA à Marchouch dans la région de Zaer – Province de Khémisset. Il était accompagné du Gouverneur de la province de Khémisset, M. Mansour Kartah, et du président de la Chambre d’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra, M. Driss Radi. Ont pris part à la visite, des agriculteurs, des partenaires institutionnels et professionnels ainsi qu’une délégation de responsables du ministère.

Installée sur une superficie de 58 ha, la plateforme de Marchouch est l’une des plus grandes stations expérimentales de l’INRA en matière de développement des nouvelles variétés et de production de semences parentales destinées à la multiplication.

Il s’agit du développement de nouvelles variétés performantes de céréales, légumineuses alimentaires, oléagineux et fourrages, la multiplication des semences ainsi que la démonstration aux agriculteurs et différents partenaires, afin d’augmenter le taux de leur utilisation et appropriation par les agriculteurs, les producteurs et les sociétés semencières.

La visite a porté sur le développement de nouvelles variétés performantes et sur le programme de multiplication des semences.

De nouvelles obtentions variétales de céréales, légumineuses et oléagineux

20 nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux ont été développées par l’INRA dans le cadre du Plan Maroc Vert et inscrites au catalogue officiel depuis 2017, dont 12 variétés de céréales (3 Blé dur, 3 Blé tendre, 4 Orge, 2 Avoine), 6 variétés de légumineuses (2 Lentille, 2 Pois chiche, 1 Fève, 1 Féverole) et 2 Colza. Parmi ces 20 variétés, 8 ont déjà été cédées aux sociétés semencières pour leur multiplication et 12 variétés restent à concéder. Plusieurs variétés en cours d’expérimentation s’avèrent prometteuses.

En plus de leur haut potentiel de rendement et de la bonne qualité technologique, les nouvelles variétés sont adaptées aux différentes zones agro-climatiques et sont résistantes aux principaux maladies et ravageurs. 

Une production prévisionnelle importante de semences

Le Ministre a également visité le nouveau centre régional de la SONACOS à Marchouch mitoyen à la station INRA. Installé sur une superficie de 4 hectares, pour un coût de 40 MDH, cet investissement de nouvelle génération, permettra d’assurer une capacité supplémentaire de stockage de 90 000 quintaux et de consolider ainsi la position de la région de Zaer en matière de production de semences.

L’INRA est l’un des principaux pourvoyeurs de semences de pré-base de la SONACOS, qui assure leur distribution aux agriculteurs.

Le programme national de multiplication des semences porte sur une superficie de 50 809 ha, avec une production prévisionnelle de 1,6 millions de quintaux, devant renouveler les stocks de semences et réduire le recours aux importations.

Plusieurs outils digitaux ont été développés pour notamment, la localisation des champs de multiplication des semences, le suivi de la commercialisation des semences au niveau des 400 points de vente, le e-paiement ainsi que la traçabilité.

Un programme de recherche ambitieux à l’horizon 2030

Le développement variétal constitue un facteur clé pour l’amélioration et la pérennisation de la production, à travers l’amélioration de la productivité et de la qualité et des résistances aux stress biotiques et abiotiques.

La recherche agronomique et le développement variétal ont constitué un des leviers importants ayant accompagné le Plan Maroc Vert. Les efforts de recherche menés par l’INRA vont se poursuivre dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole ″Génération Green 2020-2030″. Le programme de recherche 2020-2030 a pour objectif de développer entre 30 et 50 nouvelles variétés, toutes filières confondues, avec une augmentation du rendement d’au moins 50%. Ces objectifs visent à renforcer la compétitivité des filières, l’adaptation au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles.

MAPM

Regardez aussi

Fruits-et-légumes-Les-grossistes-en-attente-d-une-licence-pour-une-navette-entre-les-villes

Fruits & Légumes : Le train qui relie Perpignan à Rungis reprend du service

Le train qui relie Perpignan à Rungis pour l’acheminement de fruits et légumes reprend du …

3 commentaires

  1. Mohamed el hatri

    C’est bien de développer de nouvelles variétés de semences de céréales ayant un rendement supérieur et résistantes aux aléas climatiques, mais qu’en est-on de leur conséquence sur la santé des consommateurs ?

    • Bonjour

      Je pense que la question n’est pas sur les semences génétiquement modifiées mais il sagit plutôt de semences sélectionnées déjà existantes mais délaissées.

  2. الباهي بوزكري

    Est on en droit de réclamer des variétés à haut rendement alors que les pratiques agricoles restent moyenâgeuse dans la majorités des cas,????
    Le paquet doit etre mis sur les bonnes pratiques agricoles instaurer une gendarmerie agricoles, banir l enfouissement des semences par le cover crop, renforcer l encadrement, alphabétiser les agriculteurs par force, introduire le matériel agricole de la nouvelle technologie et le subventionner,…
    On peut extraire des miracles du potentiel des variétés actuelles et bien sur continuer ce chantier louable et vital de recherche et développement et lui accorder les moyens de son ambition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *