Forum Commentaires: Félicitations pour toutes ces initiatives il faut être confiant et perseverer -- اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Aïd al-Adha: L’offre couvre la demande avec des prix stables
Aïd al-Adha: L'offre couvre la demande avec des prix stables
Pour l'Aïd, le prix devrait se situer à près de 2.200 ou 2.300 dh - (ph:DR)

Aïd al-Adha: L’offre couvre la demande avec des prix stables

Aïd al-Adha 2016: Le cheptel ovin et caprin destinés à l’abattage à près de 8,6 millions de têtes.

À la veille de l’Aïd al-Adha, le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime procède à l’évaluation de la situation prévisionnelle de l’approvisionnement du marché en animaux pour le sacrifice de l’Aïd ainsi que de l’état sanitaire du cheptel. 

En dépit des conditions climatiques défavorables lors du démarrage de la dernière campagne, le Département s’est engagé à assurer un approvisionnement en aliments de base pour la sauvegarde du cheptel. Ainsi, dans le cadre du programme de lutte contre les effets du déficit pluviométrique, l’opération orge subventionnée a permis de distribuer une quantité globale de 8 millions de quintaux, mise à la disposition des éleveurs à guichet ouvert et au prix fixe subventionné de 2 dirhams par kilogramme. Cette opération a eu des retombées positives sur la stabilité des prix des aliments de bétail sur le marché national. De plus, la conversion d’une partie des superficies céréalières en fourrages et l’amélioration des disponibilités fourragères dans les principales zones de parcours steppiques et de montagne contribuent à assurer un approvisionnement suffisant du cheptel.

L’état sanitaire du cheptel national, notamment celui des ovins et des caprins, est, pour sa part, satisfaisant dans l’ensemble des régions du Royaume grâce aux différentes actions entreprises par les professionnels du secteur et les actions continues de la surveillance sanitaire du cheptel et aux campagnes de vaccinations menées par les services vétérinaires relevant de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) contre les maladies animales contagieuses à incidences économiques.

L’évaluation prévisionnelle de l’offre et de la demande à l’occasion de l’Aïd al-Adha a permis d’estimer l’offre en effectifs du cheptel ovin et caprin destinés à l’abattage de l’Aïd à près de 8,6 millions de têtes dont 4,9 millions d’ovins mâles et 3,7 millions d’agnelles et de caprins. La demande globale est estimée à 5,35 millions de têtes.

Il est à noter que les retards de pluies qui ont caractérisés la campagne agricole 2015-2016 ont réduit légèrement les taux d’agnelage se traduisant par une faible baisse de l’offre en effectifs du cheptel ovins et caprins de 1 à 2 % par rapport à l’année précédente. Toutefois, l’offre aujourd’hui suffisante et la forte demande permettra aux agriculteurs de financer le début de la campagne 2016-2017.

Pour ce qui est des prix, les prévisions affichent une stabilité voire une légère baisse par rapport à l’année précédente. L’année dernière le prix moyen était d’environ 2.300 à 2.400 dh par tête. Cette année, le prix devrait se situer à près de 2.200 ou 2.300 dh.

L’opération de l’Aïd al-Adha représente une part importante du chiffre d’affaires pour les agriculteurs pour lesquels l’élevage de petits ruminants représente la principale source de revenus. Ainsi les transactions commerciales des animaux d’abattages à l’occasion de l’Aïd Al Adha permettront de générer un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards de dirhams.

Enfin, le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime assurera un suivi rapproché de l’approvisionnement des différents marchés pour observer de près les cours des animaux commercialisés notamment au niveau des grandes surfaces, des souks ruraux et des principaux points de vente au niveau des villes et de l’état sanitaire des animaux par les services vétérinaires relevant de l’ONSSA.

Regardez aussi

myrtille2

Myrtilles: Freshuelva autorisée à commercialiser au Brésil

Freshuelva autorisée à commercialiser ses myrtilles au Brésil. La région de Huelva vient de recevoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *