×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
vendredi 27 janvier 2023
Accueil / Actu Entreprises / Engrais phosphatés : Le Maroc pourrait il échapper à la crise ?
L'OCP dévoile son nouveau Pipeline

Engrais phosphatés : Le Maroc pourrait il échapper à la crise ?

Engrais phosphatés : Le Maroc pourrait il échapper à la crise ?

Le monde serait menacé par une «crise imminente» de l’approvisionnement continu en engrais phosphatés selon une étude de Frontiers of Agricultural Science and Engineering. Cependant, si la Chine, la Russie, l’Inde, et les Etats-Unis n’ont que 20 à 30 ans de réserves, le Maroc pourrait échapper à cette pénurie grâce à sa production annuelle de 33 millions de tonnes.

L’OCP  possède des gisements de phosphates pratiquement inépuisables mais de vastes installations d’extraction, de manutention, de séchage, de transport et de stockage qui lui permettent d’assurer des exportations vers tous les continents à un rythme actuel de millions de tonnes par an.

Dès lors le Maroc, avec ses taux de productions actuels, a à sa disposition encore plus de 1515 années d’approvisionnement alors que la Chine, qui reste le plus gros producteur de phosphate naturel (sans exportation), ne dispose que de 24 années d’approvisionnement avec ses taux de production actuels. Cette observation aussi ahurissante qu’elle soit, s’applique aussi à plusieurs pays comme l’Inde (29 ans d’approvisionnement), les États-Unis (36 ans), et la Russie (29 ans). On note également la même chose pour son voisin, l’Algérie qui, avec une production annuelle de 1 million de tonnes et des gisements de 2,2 milliards de tonnes, dispose encore de 1 692 ans d’approvisionnement.

 

Regardez aussi

INRA : une newsletter consacrée au rôle du partenariat dans la recherche scientifique est en ligne

Le partenariat constitue un levier important pour obtenir les résultats escomptés, dans un temps rapide. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.