Accueil / Actualités / Actu Maroc / Casablanca-Settat: La chambre d’agriculture rend hommage aux femmes rurales
Casablanca-Settat : La chambre d’agriculture rend hommage aux femmes rurales
A cette occasion la chambre d’agriculture a organisé une cérémonie pour rendre hommage aux femmes rurales sous le thème « la femme au cœur du développement agricole » - (ph:DR)

Casablanca-Settat: La chambre d’agriculture rend hommage aux femmes rurales

Le 8 mars, une occasion pour rendre hommage aux femmes rurales de la région de Casablanca-Settat.

La chambre d’agriculture de la région de Casablanca-Settat n’a pas raté l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, pour rendre hommage aux femmes rurales.

A cette occasion la chambre d’agriculture a organisé une cérémonie pour rendre hommage à la femme agricultrice sous le thème « la femme au cœur du développement agricole » à El Jadida. La journée a connu la présence du président de la chambre d’agriculture de la région de Casablanca-Settat, Abdelfattah Amar, du directeur régional de la chambre  d’agriculture de la région de Casablanca-Settat ainsi que de femmes agricultrices de la région.

« La femme agricultrice représente un pilier important de la société agricole au Maroc, pour cette raison nous avons décidé de célébrer le 8 Mars et rendre hommage à ces femmes qui fournissent un effort remarquable au foyer et dans les champs », a précisé le président de la chambre d’agriculture dans une déclaration à AgriMaroc.ma.

La femme rurale joue un rôle vital dans l’amélioration du niveau de vie de sa famille, elle effectue de nombreuses tâches au niveau de son foyer, elle s’occupe de la cueillette, cultive la terre, cherche de l’eau, prend soin de ses enfants et garde le cheptel. En revanche son programme tout au long de la journée à tendance à être plus chargé que celle des agriculteurs hommes.

Mais ces femmes rencontrent encore des difficultés qui freinent parfois leur succès, comme le manque de couverture médicale, les revenus qui sont faibles et la scolarisation.

« La chambre d’agriculture a procédé à la programmation de plusieurs actions à caractère socio-économique afin d’offrir à ces femmes des conditions favorables pour créer leur propre coopérative afin d’avoir un revenu stable à travers des programmes de sensibilisations et d’accompagnement », a ajouté Abdelfattah Amar.

La femme rurale reste un partenaire crucial dans le développement économique et social de sa société.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *