Accueil / Actu Entreprises / Tatsiana Lysenka : « le Maroc peut fournir des poivrons d’excellente qualité »
Tatsiana Lysenka : "le Maroc peut fournir des poivrons d'excellente qualité"
Tatsiana Lysenka : "le Maroc peut fournir des poivrons d'excellente qualité" - Photo : Freshplaza

Tatsiana Lysenka : « le Maroc peut fournir des poivrons d’excellente qualité »

Tatsiana Lysenka : « Nos poivrons marocains lavés nous rendent uniques sur le marché » 

La saison des légumes marocains est sur le point de recommencer chez Fruit Queen. Cette entreprise hollandaise commercialise exclusivement des poivrons, piments et aubergines d’un grand producteur marocain qui compte 164 hectares et une pépinière. Le premier envoi arrivera le 15 novembre et sera vendu sous le label Pilpel.

« Cette année, nous obtenons des poivrons de toutes les couleurs, ainsi que des poivrons Capia blancs et rouges. Il y a aussi des piments, des Habaneros rouges, jaunes et oranges et des aubergines », explique Tatsiana Lysenka à nos confrères de Freshplaza.

« Ce qui est unique cette année, c’est que nous allons laver, nettoyer et sécher les poivrons. Ce n’est pas la norme au Maroc. Nos clients peuvent choisir d’obtenir les poivrons par taille ou par quantité par boîte. »

« De plus, nous conditionnerons les poivrons dans des boîtes télescopiques avec couvercle. C’est pour répondre aux besoins de nos clients européens. C’est une première au Maroc. Et nous utilisons des sacs StePac. Cela nous permet de garantir une durée de conservation plus longue pour les légumes. Nous espérons continuer cette année sur le succès de l’an dernier. »

« Nous devrions commercialiser environ 15 millions de kg cette année. Les poivrons marocains ne sont pas encore aussi connus sur le marché que, par exemple, les tomates. Mais, l’année dernière, nous avons prouvé que le Maroc peut également fournir des poivrons d’excellente qualité », dit Tatsiane.

Cet importateur estime qu’en matière de poivrons, l’Espagne sera le plus gros concurrent. « C’est toujours une compétition saine. La qualité des poivrons espagnols de l’année dernière a été décevante. Reste à voir comment cela évoluera cette année. »

« Le produit israélien n’est plus en concurrence sur le marché européen. Ceux-ci sont principalement exportés directement vers la Russie. Ce que les prix de cette année feront dépendra de la météo et de la situation du marché. Nous suivrons le flux des prix sur le marché néerlandais,  » conclut Tatsiana.

Source et Photo: Freshplaza

Regardez aussi

Fruit Logistica 2022 : une édition conditionnée à la vaccination

Fruit Logistica 2022 : une édition conditionnée à la vaccination

L’édition Fruit Logistica 2022 sera conditionnée à la vaccination pour les participants. Pour assister au prochain …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *