AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / SIAM 2023 : la COPAG signe une convention visant l’accompagnement et l’encadrement technique
COPAG
Photo : DR

SIAM 2023 : la COPAG signe une convention visant l’accompagnement et l’encadrement technique

Signature d’une convention cadre entre la Société de Productions Biologiques et Pharmaceutiques – BIOPHARMA et la Coopérative Agricole – COPAG

En marge de la 15ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc « SIAM » qui se tient à Meknès, le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et forêts, M. Mohammed SADIKI, a présidé le Vendredi 05 Mai 2023 la cérémonie officielle de signature d’une convention cadre entre la Société de Productions Biologiques et Pharmaceutiques – BIOPHARMA et la Coopérative Agricole – COPAG.

La convention cadre a pour objet d’établir un cadre de coopération et de partenariat entre les deux structures visant l’accompagnement et l’encadrement technique et scientifique relatifs à la santé animale en faveur de la COPAG, la mise en place des programmes prophylactiques contre les principales dominantes pathologiques dans le but d’améliorer la production et la productivité de ses élevages.

Cette convention permettra de répondre avec célérité, efficacité et efficience à tous les besoins de la COPAG pour la réalisation de ses programmes de lutte contre les maladies animales et sera mise en œuvre à travers les axes de collaboration suivants :

  • L’accompagnement de la COPAG dans l’élaboration des stratégies et programmes de prévention, contrôle et d’éradication des maladies animales contagieuses et à incidence économique ;
  • Le développement d’une veille biotechnologique, technique et réglementaire en matière d’analyses, de recherche et de développement pour faire face aux problèmes sanitaires sévissant dans les élevages de la COPAG ;
  • Le développement des vaccins nécessaires en synergie avec les informations et données pertinentes communiquées par la COPAG.
  • L’Investissement dans la recherche et le développement en mobilisant tous les moyens humains (savoir-faire, expertise technique), matériels (infrastructures industrielle et technologique) et biologiques (banque de cellules, de souches, de semences et de sérums de référence).

La Société de Productions Biologiques et Pharmaceutiques – BIOPHARMA, premier centre étatique national de biotechnologie au service de la médecine vétérinaire et de la santé animale, joue un rôle stratégique d’accompagnement des Autorités Publiques Nationales, en matière de préservation du patrimoine animal national, de mise en place des programmes sanitaires de lutte contre les maladies animales contagieuses les plus redoutables, y compris celles transmissibles à l’Homme (les zoonoses).

Ainsi, BIOPHARMA assure sa mission d’utilité publique, en mettant à la disposition des services vétérinaires nationaux des stocks stratégiques de vaccins, permettant d’agir rapidement et efficacement pour faire face aux crises sanitaires animales.

La COPAG est une coopérative agricole de plus de 24 000 agriculteurs regroupés en 72 coopératives. C’est un acteur national majeur opérant, entre autres, dans les secteurs de l’élevage, de la production laitière et produits dérivés. Elle s’est assignée pour mission la création et la pérennisation de conditions favorables au développement d’une agriculture efficiente, profitable et créatrice de valeur.

Conformément aux orientations stratégiques nationales de la nouvelle vision du secteur agricole « Génération Green 2020-2030 « , La société BIOPHARMA est appelée à jouer un rôle de premier plan afin de contribuer activement au développement du secteur de l’élevage, et ce à travers :

  1. L’appui technique et scientifique des Autorités sanitaires Nationales dans la réalisation des programmes de lutte et de préservation du patrimoine animal national contre les Maladies Réputées Légalement Contagieuses (MRLC).
  2. Le développement de partenariats avec les autres institutions afin de renforcer la recherche et le développement sur des thèmes en relation avec la prophylaxie médicale.
  3. L’accompagnement et l’encadrement des organisations professionnelles du secteur de l’élevage dans la mise en place des programmes prophylactiques contre les principales dominantes pathologiques afin d’améliorer la production et la productivité des filières animales.
  4. Le développement et la mise au point de nouveaux vaccins adaptés au contexte épidémiologique national et aux besoins des usagers.
Partager

Regardez aussi

melon_agribianco

Au Maroc 70 % de la récolte de melons a déjà été réalisée

À l’approche de la saison estivale, la demande pour les fruits marocains sur le marché …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *