AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Sand to Green veut régénérer l’oasis de Tiskmoudine

Sand to Green veut régénérer l’oasis de Tiskmoudine

Sand to Green s’associe au projet d’hospitalité régénérative de 700’000 heures Impact et Regenopolis pour régénérer l’oasis de Tiskmoudine.

Sand to Green, start-up franco-marocaine spécialisée dans la transformation des déserts en terres arables ; s’associe au projet de 700’000 heures Impact, pionnier de l’hospitalité régénérative ; et Regenopolis, qui œuvre à la régénération des communautés et des écosystèmes. Ensemble, ils entreprennent la revitalisation de l’oasis de Tiskmoudine, contribuant à renforcer l’autonomie de la communauté locale et à préserver son riche patrimoine culturel et naturel.

Situé dans le sud du Maroc, le village de Tiskmoudine, joyau d’histoire et de culture, niché dans un paysage à la fois aride et majestueux, accueille un projet pilote d’hospitalité régénérative, développé par 700’000 heures Impact, à l’initiative de l’association du village. Cette dernière s’est donnée pour mission de régénérer le village ancien, abandonné il y a 50 ans par sa population, en récréant une activité économique autour de l’oasis.

De son côté Sand to Green a développé une méthode pour transformer des zones désertiques en plantations durables et rentables en cinq ans. En inspirant des écosystèmes oasiens, la start-up utilise l’agroforesterie pour créer une agriculture durable et résiliente face au changement climatique.

La collaboration de Sand to Green au projet de 700’000 heures Impact s’est imposée comme une évidence. Elle ne se limite pas à la restauration des sols mais englobe également la gouvernance de l’eau et des parcelles, ainsi que la création de valeur économique pour la communauté locale grâce à la transformation des produits alimentaires de l’oasis.

L’oasis, s’étendant sur 44 hectares et abritant une centaine d’habitants, présente une richesse en diversité agricole et culturelle. Une première évaluation des pratiques de production actuelles, de la gestion de l’eau, de la biodiversité, des dynamiques sociales et culturelles a été réalisée. Le mois de février sera consacré à la mise en place de deux parcelles avant un déploiement plus important sur le reste de l’oasis.

Diane Binder, co-fondatrice de 700’000 heures Impact et présidente de Regenopolis, souligne : « Ce partenariat avec Sand to Green est une étape cruciale dans notre mission de régénération globale à Tiskmoudine. En intégrant des pratiques agricoles durables et en valorisant le patrimoine culturel et naturel de la région, nous œuvrons pour l’autonomisation de la communauté locale. »

Wissal Ben Moussa, Chief Agricultural Officer de Sand to Green, déclare : « Notre collaboration à Tiskmoudine, dans le cadre du projet de 700’000 heures Impact, est un exemple parfait de la manière dont l’innovation et la tradition peuvent se rencontrer pour créer un avenir durable. Les oasis, avec leur système agri-urbain unique et leur intégration dans des dynamiques économiques et culturelles, offrent des leçons précieuses pour la régénération de nos communautés modernes. »

Ce partenariat entre Sand to Green, 700’000 heures Impact et Regenopolis incarne une synergie unique entre différents niveaux de collaboration – de la communauté locale de Tiskmoudine aux collectivités territoriales, en passant par la philanthropie internationale et l’aide publique au développement.

Ensemble, ils forment un système vertueux, ouvrant la voie à des initiatives similaires dans d’autres régions du monde.

Partager

Regardez aussi

sweetcott

SweetCott : Une décennie de recherche et développement aboutissent à une variété exceptionnelle

Les Domaines, producteur marocain de premier plan, a dévoilé sa dernière innovation, la mandarine SweetCott, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.