AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / OCP : En 2023, 25 % de la production d’engrais sera orientée vers l’Afrique
OCP : le chiffre d'affaires réalisé en 2020 atteint 56 MMDH
OCP Group

OCP : En 2023, 25 % de la production d’engrais sera orientée vers l’Afrique

Dans le cadre de son programme d’approvisionnement de l’Afrique, l’OCP (l’Office chérifien des phosphates) fournira, l’année prochaine, 4 millions de tonnes d’engrais aux pays de la région.

La demande d’engrais en Afrique est toujours plus importante. Depuis un certain temps, le continent fait face à des perturbations de sa chaîne d’approvisionnement à cause du contexte mondial, l’OCP veut répondre à ce besoin.

En effet, selon une annonce du PDG de l’OCP, Mostafa Terrab, réalisée le mercredi 12 octobre, à l’occasion de son programme de livraison pour l’Afrique, le groupe livrera 4 millions de tonnes d’engrais du Maroc l’année prochaine.

Ce sont 35 pays (…) qui bénéficieront de ce programme d’approvisionnement,

La quantité attendue en 2023 est d’environ 15 millions de tonnes, soit plus d’un quart de la production totale prévue d’engrais du groupe, selon le responsable, qui affirme que c’est deux fois le volume consacré par l’OCP chaque année à l’Afrique.

Ainsi, ce sont 35 pays, y compris le Maroc, qui bénéficieront de ce programme d’approvisionnement, dont une partie aura pour but de former et de renforcer les capacités des producteurs. Il faut aussi noter que cette initiative, qui aidera 44 millions d’agriculteurs au total, verra la participation de partenaires financiers de la région et de l’étranger.

Par ailleurs, dans sa stratégie d’accroître sa part de marché en Afrique, l’OCP permettra, par son intervention, d’assurer la disponibilité des intrants et d’éviter les pénuries, notamment sur le marché de la région, et ce, dans un environnement international caractérisé par un manque d’engrais quant aux chaînes d’approvisionnement et par la hausse des prix des intrants agricoles.

En outre, rappelons que jusqu’à présent 56 % des besoins d’engrais en Afrique viennent de l’étranger. De ce fait, la BAD (Banque Africaine de Développement) estime que le continent a un déficit d’approvisionnement de 2 millions de tonnes par an.

Partager

Regardez aussi

ASMEX renforce ses relations avec l'ADMINEX en Allemagne

L’Allemagne, nouvel eldorado des fruits et légumes marocains

Le Maroc enregistre des records d’exportations vers l’Allemagne au début de 2024. Le Maroc connaît …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *