Accueil / Actu Entreprises / Le modèle d’agrégation agricole des Domaines Zniber mis en avant
Le modèle d’agrégation agricole des Domaines Zniber mis en avant
Le modèle d’agrégation agricole des Domaines Zniber mis en avant - MAP

Le modèle d’agrégation agricole des Domaines Zniber mis en avant

Agrumes : Le modèle d’agrégation agricole des Domaines Zniber mis en avant à Berkane.

Le modèle pionnier d’agrégation agricole dans la filière des agrumes, développé par le groupe Domaines Zniber, filiale de Diana Holding, a été mis en avant jeudi lors d’un séminaire tenu à l’Agropole de Berkane.

Cette rencontre, organisée sous le thème «Agrégation agricole au cœur de la nouvelle Stratégie nationale, Cas filière des Agrumes – Domaines Zniber», a mis en relief la vision et les axes de l’agrégation aux Domaines Zniber, déclinée à partir de la stratégie Génération Green 2020-2030 et qui se veut une dynamique collective et participative, impliquant l’ensemble des maillons de la chaîne de valeur et les parties prenantes dans un esprit gagnant-gagnant et un cadre de gouvernance transparente.

Ce modèle d’agrégation pour la filière des agrumes, équitable et durable, vise le maintien et le développement des petits et moyens producteurs et la contribution au rayonnement de l’origine Maroc.

Il s’agit aussi d’un projet à fort impact économique, avec un investissement global de 675 millions de dirhams (MDH) à l’horizon 2025 et une contribution attendue dans le développement des exportations nationales à hauteur de 10 pc à termes, sans oublier les effets bénéfiques sur les plans social et environnemental.

Le projet des Domaines Zniber est le premier projet d’agrégation entrepris dans la filière agrumicole, dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale 2020-2030.

Mis en œuvre en étroite collaboration avec l’Agence pour le développement agricole (ADA), il ambitionne de fédérer les petits et moyens agriculteurs et de permettre aux Domaines Zniber de jouer un rôle de hub régional et national pour le transfert des nouvelles technologies aux agriculteurs, notamment en matière d’agriculture de précision, digitale, raisonnée et respectueuse de l’environnement.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, Mme Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding, a souligné que l’agrégation constitue le cœur de la transformation du monde agricole au Maroc, car elle permet à la fois de protéger les petits exploitants et d’accélérer la croissance des plus grands. Elle tient ainsi un cercle vertueux, qui allie l’excellence opérationnelle et commerciale à l’exigence sociale, a-t-elle expliqué.

De manière transversale, ce nouveau mode d’organisation permet de jeter un pont entre l’amont productif, souvent fragmenté, et l’aval commercial et industriel, afin d’atteindre la taille critique qui permet d’accéder aux marchés dans les conditions de traçabilité, de qualité et de durabilité en phase avec les meilleurs standards internationaux, a noté Mme Zniber.

Elle a, en outre, estimé que les acteurs du secteur privé ont aujourd’hui une responsabilité importante pour contribuer à renforcer ce cercle vertueux entre petits exploitants, paysans et chaînes de transformation et de commercialisation, à travers l’intensification de la contractualisation de l’écosystème agricole.

L’autre conviction qui anime Diana Holding est la nécessité d’intégrer la transition climatique, l’excellence sociale et la durabilité, quitte à altérer à court terme la rentabilité, tout en continuant la territorialisation de son action.

«Pour nous il ne s’agit pas d’une posture, mais d’un engagement constant comme en témoigne notre politique sociale», a souligné la PDG de la multinationale.

De son côté, le Directeur de développement des filières de production au ministère de l’Agriculture, Nabil Chaouki, a présenté les perspectives de développement de la filière agrumicole dans le cadre de la stratégie Génération Green, qui table notamment sur une production de 3,4 millions de tonnes à l’horizon 2030, contre 2,2 millions actuellement, et des exportations de l’ordre d’un million de tonnes, contre un volume actuel de 630.000 tonnes.

Pour sa part, le directeur général de l’ADA, El Mahdi Arrifi, a passé en revue le nouveau cadre réglementaire de l’agrégation agricole, en particulier les modalités d’approbation et d’octroi des subventions accordées aux projets d’agrégation.

La rencontre a été également marquée par des exposés du directeur de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), Faouzi Bekkaoui, qui a évoqué l’importance des groupements de professionnels dans l’accélération de la vulgarisation de l’innovation, et du directeur général des Domaines Zniber, Otman Rouchdi, qui a présenté le projet d’agrégation de ce groupe.

La rencontre s’est tenue en présence notamment du gouverneur de la province de Berkane, Mohamed Ali Habouha, et de plusieurs responsables du secteur de l’agriculture, acteurs financiers, agriculteurs et acteurs de la société civile.

A l’issue de ce séminaire, une visite a été organisée à la station de conditionnement «Berkane Packaging». Située à l’Agropole de Berkane et relevant des Domaines Zniber, cette plateforme industrielle a été inaugurée en 2018 et constitue la plus grande station de conditionnement d’agrumes au Maroc, totalisant un montant de 430 MDH d’investissement.

Ces investissements ont permis au groupe de contribuer aux exportations nationales, tout en se positionnant sur les marchés internationaux les plus exigeants.

MAP

Regardez aussi

INRA-Syngenta: Maximiser le potentiel de vos semis !

L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA-Maroc) et Syngenta Maroc s’allient en signant un partenariat …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *