Accueil / Professionnels / L’OCP veut ouvrir un bureau de représentation en Côte d’Ivoire
image_not_found

L’OCP veut ouvrir un bureau de représentation en Côte d’Ivoire

L’OCP veut ouvrir un bureau de représentation en Côte d’Ivoire.

L’office chérifien des phosphates (OCP), ambitionne d’ouvrir un bureau de représentation en Côte d’Ivoire, selon son responsable des relations média, Aziz Moquadem.

L’ouverture de ce bureau contribuera au renforcement des produits destinés à améliorer la production agricole en Côte d’Ivoire.

Les exportations du Groupe OCP vers différents pays du continent africains ont doublé entre septembre 2013 et septembre 2014, a fait savoir M. Moquadem, précisant qu’il s’agit principalement d’engrais phosphatés développés spécifiquement pour les sols et les cultures agricoles africaines.

OCP conforte ainsi sa position d’acteur africain responsable et engagé pour le développement d’une agriculture durable et performante du continent. Conscient de ces enjeux, le Groupe OCP oeuvre pour créer un marché d’engrais stable et soutenu, et promeut une agriculture de précision exigeant l’administration de la bonne dose d’engrais, au bon endroit et au bon moment. En somme une fertilisation raisonnée pour une agriculture de progrès.

L’office chérifien des phosphates (OCP fondé le 7 août 1920 au Maroc et transformé en 2008 en une société anonyme (OCP SA), est l’un des principaux exportateurs de phosphate brut, d’acide phosphorique et d’engrais phosphatés dans le monde.

* Par AgriMaroc.ma le 06/01/2014, nous remercions M. Moquadem pour les précisions apportées : “OCP Group prévoit l’ouverture d’un bureau de représentation en Côte d’Ivoire. Il ne s’agit ni d’une filiale ni d’une usine comme rapporté par certains médias”.

Regardez aussi

image_not_found

Promouvoir le “Made In Maroc” en B to B

La première édition du Forum “B to B meetings Made in Morocco” a été lancée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *