AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / INRA : Diversité génétique et confusion variétale : Les cas du figuier et du grenadier au Maroc
Photo du fruit des cultivars dénommés « Filalia » ou « Ain Hajla » ph : inrameknes.info

INRA : Diversité génétique et confusion variétale : Les cas du figuier et du grenadier au Maroc

A lire : Problèmes de confusion variétale et de dénomination chez les arbres fruitiers : Cas du grenadier et du figuier.

Dans cet article intitulé « Problèmes de Confusion Variétale et de Dénomination chez les Arbres Fruitiers : Cas du Grenadier et du Figuier » rédigé par Jamal Charafi de l’INRA CRRA Meknès, l’auteur aborde les défis liés à l’identification et à la dénomination des variétés d’arbres fruitiers au Maroc, en mettant l’accent sur les figuiers et les grenadiers.

Développement de l’arboriculture fruitière au Maroc.

Depuis le lancement du « Plan Maroc vert », l’arboriculture fruitière au Maroc a connu une croissance significative, tant en termes de superficie que de production. La superficie cultivée a augmenté de plus de 46%, atteignant plus de 377 000 hectares, représentant 5% de la superficie agricole nationale. Les régions de Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Oriental sont les principales zones de production. La production a presque doublé, passant d’une moyenne de 812 000 tonnes avant 2007 à environ 1,57 million de tonnes entre 2015 et 2019. Malgré cette croissance, l’arboriculture fruitière est confrontée à des défis techniques, environnementaux et sociaux, notamment en ce qui concerne l’utilisation de variétés certifiées et authentiques.

Confusion variétale chez les arbres rustiques comme le figuier et le grenadier.

L’un des principaux problèmes est la confusion variétale, qui affecte particulièrement les arbres rustiques tels que le figuier et le grenadier. Ces espèces sont caractérisées par une grande diversité génétique, résultant en grande partie de sélections paysannes basées sur des critères morphologiques. Cette diversité génétique conduit à des problèmes de synonymie et d’homonymie, compliquant l’identification des variétés.

Problèmes de synonymie et d’homonymie chez le figuier.

Chez le figuier, les problèmes de synonymie se divisent en deux catégories. D’une part, il y a de « vraies synonymies », où différentes appellations sont utilisées pour des cultivars ayant des caractéristiques pomologiques et un profil génétique identiques. D’autre part, il existe des « fausses synonymies », où des cultivars portent la même dénomination, malgré des profils génétiques identiques ou très proches, à l’exception de la couleur de l’épiderme. Ces confusions sont souvent liées à des mutations soma-clonales.

Les problèmes d’homonymie chez le figuier sont principalement liés à la couleur de l’épiderme du fruit, ce qui peut entraîner des confusions entre cultivars génétiquement différents.

Confusion variétale chez le grenadier

Le grenadier au Maroc présente également des problèmes de confusion variétale, principalement en raison de la grande diversité génétique et de l’absence de variétés sélectionnées. Les dénominations des cultivars sont souvent basées sur des caractéristiques géographiques ou pomologiques, ce qui conduit à des problèmes d’homonymie.

La caractérisation moléculaire a montré que plusieurs cultivars portant la même appellation, comme « Sefri », sont génétiquement distincts, mais ils sont confondus en raison de la similarité de la couleur de l’épiderme. De plus, certains cultivars, comme « Bouâdime Bzou » et « Kharaji Bzou », sont considérés comme des synonymies résultant de mutations soma-clonales.

Conclusion et nécessité de l’étude de la diversité génétique

L’article souligne l’importance de caractériser la diversité génétique des espèces arboricoles cultivées au Maroc, en particulier le figuier et le grenadier, en raison des nombreux problèmes de confusion variétale. Des efforts de prospection, de caractérisation phénotypique et moléculaire sont nécessaires pour évaluer cette diversité, ce qui servira de base pour les programmes de conservation des ressources génétiques et d’amélioration génétique.

Découvrez l’étude INRA

Partager

Regardez aussi

2ème édition de la journée de communication nationale autour des produits phytosanitaires

Importance de la protection et la santé des végétaux dans le développement agricole durable. Nécessaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *