AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Success story : Diana Holding présente dans les 100 meilleures entreprises familiales arabes de Forbes
Photo : DR

Success story : Diana Holding présente dans les 100 meilleures entreprises familiales arabes de Forbes

Révolutionner l’agriculture marocaine pour un avenir durable, le défi Diana Holding.

Dans son numéro d’août 2023, Forbes présente un classement des 100 meilleures entreprises familiales arabes, parmi lesquelles figure en bonne place Diana Holding, l’un des fleurons de l’agroalimentaire au Maroc.

L’agriculture joue un rôle crucial au Maroc, mais le secteur est confronté à des défis majeurs, notamment une sécheresse persistante et une crise économique exacerbée par des événements mondiaux tels que la guerre russo-ukrainienne. Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding, explique que ces problèmes ont eu un impact considérable sur leur unité commerciale d’agrumes, située dans la partie orientale du pays : « La sécheresse et le changement climatique nous ont considérablement touchés ces cinq dernières années, en particulier dans la partie orientale du Maroc où se trouve notre unité commerciale d’agrumes ».

Pour faire face à ces défis, Diana Holding adopte une approche innovante et durable dans le secteur agricole. Le groupe a entrepris des efforts pour améliorer l’irrigation et attend avec impatience la construction d’usines de dessalement précise Forbes. De plus, en collaboration avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), Diana Holding vise à dynamiser l’agriculture de précision en mettant l’accent sur l’eau.

Le groupe agroalimentaire a également étendu ses activités en investissant dans la transformation de sous-produits agricoles. En partenariat avec le ministère marocain de l’Industrie et du Commerce, ils ont signé un accord d’investissement pour créer une unité de production et de transformation de jus d’agrumes à Berkane, avec une capacité de 30 000 tonnes et un chiffre d’affaires annuel prévu de plus de 7,8 millions de dollars. Ce projet devrait créer au moins 240 emplois directs.

Outre l’agriculture, Diana Holding s’investit dans d’autres secteurs tels que l’emballage plastique et la distribution. L’acquisition de l’embouteilleur de Coca-Cola du nord du Maroc par l’Equatorial Coca-Cola Bottling Company en est un exemple.

Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding, incarne l’engagement de l’entreprise envers le développement durable. Elle a grandi dans le Maroc rural et s’est engagée activement dans le secteur agricole depuis son enfance. Elle est à la tête de Diana Holding depuis 2014 et cherche à amener l’entreprise vers de nouveaux sommets tout en respectant ses valeurs familiales et environnementales.

Diana Holding s’aligne également sur les initiatives de développement durable du Maroc, notamment en rejoignant le programme mondial de l’ONU, United Nations Global Compact, en 2015. Le groupe est également impliqué dans le développement social et économique du pays grâce à la Fondation Rita Zniber, qui vient en aide aux enfants privés de famille dans la région de Meknès.

L’avenir semble prometteur pour Diana Holding, qui continue à innover et à se développer tout en conservant ses valeurs familiales et son engagement envers le développement durable. Alors que l’entreprise cherche à s’étendre vers de nouveaux marchés africains, elle reste résolue à maintenir son héritage d’efficacité commerciale, de créativité et de croissance, tout en plaçant l’humain au cœur de son activité.

Partager

Regardez aussi

melon_agribianco

Au Maroc 70 % de la récolte de melons a déjà été réalisée

À l’approche de la saison estivale, la demande pour les fruits marocains sur le marché …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *