AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Tomates : Un coût de production toujours plus élevé
Tomates un champignon pourrait réduire utilisation engrais
Tomates - Ph : DR

Tomates : Un coût de production toujours plus élevé

La campagne marocaine de tomates d’exportation arrive à sa fin, avec la plupart des producteurs ayant achevé leurs calendriers d’exportation. Cependant, quelques producteurs continuent de cultiver des variétés spécifiques de tomates allongées et de tomates cerises destinées principalement au marché britannique.

Selon Mustapha Aouragh, un professionnel de la région de Souss Massa, les prix se sont améliorés vers la fin de la saison, mais ils n’ont pas été suffisants pour compenser les pertes subies en raison des mauvaises conditions météorologiques, des problèmes phytosanitaires et des restrictions à l’exportation imposées par le gouvernement. Aouragh se confiant à Hortidaily a indiqué qu’en termes de volumes, la saison a été décevante par rapport aux années précédentes, avec un déficit de production d’environ 20 % par rapport à l’année dernière dans la région de Souss Massa.

Les coûts de production ont augmenté cette année de 50% estime Aouragh

Une partie de cette diminution des volumes est due aux maladies qui ont affecté le secteur de la tomate. Les producteurs ont été confrontés à des protocoles sanitaires stricts, ce qui a entraîné une augmentation des coûts de production et la destruction de certaines cultures touchées. Bien que de nouvelles variétés résistantes soient testées, leur adoption n’est pas encore décidée.

Les coûts de production ont augmenté cette année de 50% estime Aouragh, principalement en raison de l’augmentation des prix des intrants, des engrais et des produits nutritifs. Bien que certains prix d’intrants aient baissé depuis leur pic enregistré plus tôt dans l’année, ils restent supérieurs à ceux de la saison précédente. Les producteurs espèrent que les coûts resteront raisonnables l’année prochaine précise la même source.

Auparavant, lorsque la tomate marocaine était limitée au marché local en raison des restrictions à l’exportation, les marchés européens étaient approvisionnés par la Turquie et l’Égypte. Toutefois, la tomate marocaine a réussi à gagner en reconnaissance et en qualité, devenant un produit prisé en Europe. Cependant, les restrictions actuelles pourraient inciter les marchés à se tourner vers d’autres pays concurrents, ce qui mettrait en danger la position du produit marocain et de l’industrie mature qui l’accompagne. Les producteurs souhaitent un dialogue accru avec le gouvernement afin de réhabiliter la tomate marocaine lors de la saison 2024.

En ce qui concerne les marchés, les exportateurs marocains espèrent un retour sur le marché russe et une amélioration de la situation en Europe de l’Est. Dans un contexte de marché de plus en plus imprévisible, chaque destination est importante pour assurer la sécurité économique du secteur de la tomate.

Partager

Regardez aussi

PHYTEO : L’index Phytosanitaire Marocain 2024 en Application sur iOS où Android !

Vous avez été nombreux à nous demander un Index Phytosanitaire en Application sur votre smartphone. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *