AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Collaboration entre l’INRA et l’institut israélien Volcani pour le développement de la recherche agronomique
inra_maroc_siege
INRA Maroc - Ph : DR

Collaboration entre l’INRA et l’institut israélien Volcani pour le développement de la recherche agronomique

L’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et l’institut israélien Volcani ont convenu de renforcer la coopération dans la recherche agronomique, dans les volets liés à l’agriculture dans les deux pays.

Le Maroc et Israël renforcent leur coopération à travers l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et l’institut israélien Volcani.

C’est suite à une visite de Monsieur Faouzi Bekkaoui, directeur de l’INRA, dans les labos de Volcani en zone agricole, à Rehovot, une banlieue de Tel Aviv-Yafo, qu’intervient cet accord, couronnant ainsi les rencontres qui avaient eu lieu entre les deux parties, ces derniers mois.

En outre, M. Bekkaoui a effectué cette visite parallèlement à une Conférence internationale portée sur les technologies de production alimentaire de la mer et du désert, dont il prenait part, et où il déclarait l’entame effective de la coopération entre l’INRA et Volcani, dans le but d’entreprendre des études similaires à l’INRA, en soulignant le projet de développement des partenariats envisagé par les deux institutions, qui ont, de ce fait, discuté à ce sujet. C’était à Eilat, du 18 au 20 octobre 2022, avec pour organisateur le ministère israélien de l’Agriculture et du Développement rural.

Aussi, pour soutenir des projets entre les Etats arabes et Israël, comme celui portant sur la gestion agricole des pénuries d’eau et l’amélioration de la tomate par la génétique, M. Bekkaoui a fait plusieurs propositions positives pour le secteur agricole dans son ensemble. Par ailleurs, pour le même programme, des étudiants et chercheurs auront des échanges, dans le but de promouvoir la recherche dans plusieurs domaines d’importance nationale, tels que l’agriculture intelligente, l’agriculture verte et la génétique, en profitant de l’expérience de Volcani, a indiqué le directeur de l’INRA.

En outre, avant d’ajouter l’opportunité de s’informer sur l’innovation technologique qu’a offert cette rencontre, particulièrement dans le contexte de la lutte contre la pénurie d’eau, M. Bekkaoui a noté que l’agriculture dans les déserts et les climats chauds et secs et les défis qu’ils posent, a fait partie des nombreuses questions importantes de l’actualité marocaine abordées lors de la conférence, en plus des sujets sur la croissance démographique, le réchauffement de la planète, les changements du climat, la diminution des terres agricoles et les alternatives disponibles, des questions relatives aux défis des prochaines années.

Ainsi, la rencontre de plusieurs chercheurs et participants et l’exploration des dernières recherches sur les questions abordées par l’INRA, notamment dans les domaines liés au développement agricole marocain, constituent le bénéfice du Maroc pour sa participation à cette conférence.

Partager

Regardez aussi

COPAG

Copag envisage un partenariat pour une usine au Nigeria

La coopérative agricole marocaine Copag pourrait bientôt étendre son expertise en dehors des frontières nationales, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *