AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Tomate : les prix baissent à l’approche du mois de Ramadan
Europe : les producteurs se liguent contre les importations de tomates marocaines
Tomates - photo illustration : DR

Tomate : les prix baissent à l’approche du mois de Ramadan

Les mesures du gouvernement visant à baisser les prix des denrées alimentaires sont efficaces.

Les consommateurs marocains peuvent enfin se réjouir de la baisse du prix de la tomate. Les kilos sont désormais vendus entre 4 et 5 dirhams, contrairement aux prix élevés de 10 à 15 dirhams auparavant. Cette baisse est d’autant plus appréciée par les internautes qui craignaient des prix élevés à l’approche du mois de Ramadan.

La baisse du prix de la tomate est une excellente nouvelle pour les consommateurs marocains, qui font face à une inflation galopante des prix des denrées alimentaires. Cette baisse de prix est le fruit des efforts du gouvernement, qui a pris des mesures pour réguler le marché et garantir un approvisionnement normal des marchés, annonce Le Site Info.

Le contrôle des points de vente, la régulation des prix et l’augmentation de l’offre sont quelques-unes des mesures prises par le gouvernement pour faire baisser les prix des denrées alimentaires, notamment ceux des fruits et des légumes. Ces mesures ont porté leurs fruits, comme en témoigne la baisse significative du prix de la tomate, qui est un produit de première nécessité dans le pays.

La baisse du prix de la tomate est particulièrement importante à l’approche du mois de Ramadan, période pendant laquelle la consommation de fruits et de légumes augmente considérablement, mais où les prix ont tendance à s’envoler. La baisse des prix de la tomate contribuera à soulager la pression exercée sur le pouvoir d’achat des citoyens marocains, qui doivent déjà faire face à une situation économique difficile.

Partager

Regardez aussi

Du citron caviar made in Morocco

Du citron caviar produit au Maroc par Citreck. Cultivé par une ferme dans la région …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *