AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / La température croissante complique la floraison des poivrons au Maroc
Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial
Poivrons - photo illustration : DR

La température croissante complique la floraison des poivrons au Maroc

Les journées de plus en plus chaudes compliquent la floraison des poivrons. Les producteurs de poivrons sont confrontés à des défis pour maintenir la qualité de leur production en raison de la hausse de la température.

Les producteurs de poivrons s’efforcent de maintenir une température idéale pour la floraison, qui se situe généralement entre 20 et 25 degrés Celsius. Cependant, avec les températures de plus en plus élevées, il devient de plus en plus difficile de contrôler le processus de floraison, ce qui peut entraîner une baisse de la qualité des fruits produits. Ainsi selon M. Yassine Tlati exportateur marocain qui s’est confié à Hortidaily les volumes pourraient chuter de 40 % à cause des températures.

Le Maroc est un important producteur de poivrons, avec une production annuelle d’environ 100 000 tonnes. La qualité de la production de poivrons est cruciale pour les producteurs, car elle détermine le prix de vente et la demande sur le marché. Pour faire face à ce défi, les producteurs marocains utilisent des techniques telles que l’irrigation contrôlée et la plantation à des heures plus fraîches de la journée, mais ces méthodes ont leurs limites.

Toujours à la même source, M. Tlati explique : « En matière d’irrigation, dans la région de Chtouka (près d’Agadir), nous avons atteint 250 mètres de profondeur en creusant des puits. Ce problème est moins aigu à Taroudant, où l’eau est plus abondante. Nous produisions des pastèques. , mais à cause de la sécheresse, il n’y a pas de pastèque dans nos calendriers cette année ».

Il ajoute : « Nous souffrons également du problème des coûts de transport. Le coût du transport d’un conteneur de 40 pieds du Maroc vers l’Angleterre a augmenté de plus de 6000 euros depuis la pandémie. »

La hausse de la température est un défi important pour les producteurs de poivrons au Maroc. Les efforts déployés pour maintenir la qualité de la production doivent continuer, car le poivron reste un produit important pour l’économie marocaine.

Partager

Regardez aussi

Tokyo fête l’huile d’olive extra vierge lors du JOOP 2024

Célébration de l’huile d’olive extra vierge et de l’excellence en matière de design à Tokyo …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *