AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Syngenta : Deux nouvelles variétés de courgettes résistantes au ToLCNDV !

Syngenta : Deux nouvelles variétés de courgettes résistantes au ToLCNDV !

Syngenta présente deux nouvelles variétés de courgettes résistantes au ToLCNDV pour le bassin méditerranéen.

Pour aider à surmonter les défis posés par le virus New Delhi des feuilles enroulées de la tomate), le ToLCNDV, les producteurs ont désormais accès à deux nouvelles variétés de courgettes dotées de résistance. Les nouvelles variétés, Alpha et Delfos, offrent aux producteurs une résistance génétique pour une protection tout au long de la saison.

« Syngenta a une longue histoire d’excellence sur le marché des courgettes, c’est pourquoi nous avons donné la priorité à la recherche des variétés adaptées aux producteurs en ce qui concerne le virus New-Delhi », a déclaré Peter Szungyi, responsable du portefeuille des semences de légumes Syngenta pour les pastèques et les courges. « Nous voulions trouver des variétés qui possèdent la résistance au ToLCNDV, mais aussi une bonne qualité de fruit et une résistance aux autres maladies qui les préoccupent. Nous y sommes parvenus. »

Transporté par une petite mouche blanche, le ToLCNDV a le potentiel de décimer les rendements et de détruire la qualité des courgettes. Découvrez davantage sur les solutions disponibles aujourd’hui et sur la manière dont Syngenta soutient les producteurs dans la lutte contre le ToLCNDV.

Nouvelles courgettes résistantes au ToLCNDV

Non contrôlé, le ToLCNDV peut réduire les rendements de courgettes à zéro, y compris la perte de rendement réelle et les pertes dues aux fruits endommagés qui ne peuvent pas être commercialisés. Alpha et Delfos offrent aux producteurs de nouvelles options pour protéger leur potentiel de rendement et la qualité des fruits.

« Notre objectif est de trouver des variétés de courgettes et des résistances qui fonctionnent dans différents environnements »

« Notre objectif est de trouver des variétés de courgettes et des résistances qui fonctionnent dans différents environnements, de sorte que les producteurs disposent de solutions où que le virus puisse apparaître », a déclaré Guillaume Menet, responsable de l’équipe de sélection de courgettes de Syngenta. « Cela signifie que nous sommes déterminés à utiliser notre expérience en matière de sélection de courgettes pour développer les bonnes lignées parentales et créer de nouveaux hybrides dotés des caractéristiques agronomiques souhaitées et de la résistance à toutes les maladies qui comptent, y compris le ToLCNDV. »

Disponibles dès aujourd’hui, ces variétés à cycle court conviennent à la culture protégée et présentent également une résistance à l’oïdium. Alpha et Delfos se caractérisent tous deux par une fructification remarquable, une couleur foncée et un aspect brillant, en plus d’une bonne durée de conservation.

L’impact du ToLCNDV a été particulièrement préoccupant pour les producteurs du bassin méditerranéen. Les courgettes Alpha et Delfos seront d’abord disponibles pour les producteurs de ces zones fortement touchées, avec l’ajout d’autres régions dans les années à venir.

Comment identifier le ToLCNDV dans les courgettes

Le ToLCNDV est un Begomovirus transmis par la mouche blanche Bemisia tabaci. Comprendre les symptômes du virus est important pour savoir quand il est temps de chercher des options de contrôle telles que la génétique ou la lutte contre les insectes afin de réduire sa propagation.

Ce virus se manifeste différemment dans chaque culture de cucurbitacées ou de Solanacées qu’il infecte

Ce virus se manifeste différemment dans chaque culture de cucurbitacées ou de Solanacées qu’il infecte. Pour les courgettes, les producteurs devraient rechercher un ralentissement ou un arrêt de la croissance, des feuilles qui se recroquevillent vers le dessous, des feuilles qui virent au jaune avec des nervures vertes marquées, une perte de fructification ou l’arrêt complet de la production de fruits. Les courgettes sont particulièrement touchées par rapport à d’autres cultures, ce qui entraîne des déformations et des défauts de peau qui rendent les fruits invendables.

Le ToLCNDV peut se propager entre les espèces de cucurbitacées et à partir des cultures de Solanacées. Cela signifie que la pratique d’une bonne hygiène dans les zones infectées est essentielle, en plus de rechercher des options de contrôle telles que la résistance génétique présente dans Alpha et Delfos.

Obtenez des mises à jour sur les dernières recherches en matière de résistance des cucurbitacées au ToLCNDV et à d’autres virus, y compris les concombres et les melons, sur le site https://www.syngentavegetables.com/fr-ma.

 

Nous contacter :

Samia OUARDI
Syngenta 
Afrique du Nord et de l’Ouest
Mail : 
[email protected]
Partager

Regardez aussi

logo saint charles international

Saint-Charles condamne les actions qui visent les produits agricoles marocains

La plateforme Saint-Charles condamne fermement les actions de ce jeudi 16 mai 2024 portées par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *