AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Stress hydrique à Ifrane : une réunion de mobilisation pour faire face à la crise
Photo : MAP

Stress hydrique à Ifrane : une réunion de mobilisation pour faire face à la crise

Une réunion importante s’est tenue jeudi dernier pour discuter de la question du stress hydrique qui sévit dans certaines collectivités rurales de la province d’Ifrane. Sous la présidence du gouverneur de la province, Abdelhamid El Mazid, les présidents des collectivités Dayet Aoua, Tizguite et Ain Leuh ont exposé les multiples problèmes liés au stress hydrique rencontrés dans ces communes, notamment la sécheresse de nombreuses sources, puits et séguias.

Les élus et les autorités locales ont discuté des différentes solutions pour faire face à cette situation alarmante qui affecte particulièrement le secteur agricole. Selon la MAP, le gouverneur a ainsi appelé les différents services, notamment l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) et l’Agence du bassin Hydraulique du Sebou (ABHS), à se mobiliser pour trouver des solutions efficaces,.

Lors de la réunion, plusieurs mesures ont été proposées, telles que l’octroi d’autorisations exceptionnelles pour le curage et l’approfondissement des puits à faible débit, la multiplication des forages pour la recherche de nouvelles sources en eau et l’accélération des travaux de réalisation des projets en cours dans la province pour l’adduction d’eau potable. Au total, ce sont 21 projets, d’une valeur de près de 18 millions de dirhams, qui vont bénéficier à une population globale de 1 898 personnes réparties dans plusieurs centres et douars de la province.

Selon le directeur de l’ABHS, Abdellah Bourak, le bassin a enregistré un déficit moyen de 41 % au niveau des précipitations entre le 1er septembre 2022 et le 11 mai 2023, par rapport à une année normale. Le taux de remplissage des barrages est d’environ 49%. Il a ajouté que l’ABHS continue de travailler dur pour réduire l’impact de la sécheresse en mobilisant de nouvelles ressources à travers la réalisation de forages de reconnaissance. Il a exhorté tous les intervenants à rester vigilants et impliqués pour éviter toute perturbation de l’alimentation en eau potable dans la province d’Ifrane.

Partager

Regardez aussi

Comader : bientôt un appui financier des petits agriculteurs

COMADER : Rappel aux agriculteurs concernant l’annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO

Communiqué de la COMADER aux agriculteurs : Rappel concernant l’annulation des créances dues à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *