AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Signature d’une convention pour la création d’un marché régional de gros de fruits et légumes à Beni Mellal
La consommation alimentaire locale est désormais plus pertinente que jamais
Ph : DR

Signature d’une convention pour la création d’un marché régional de gros de fruits et légumes à Beni Mellal

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, M. Sadiki, a récemment présidé une série d’événements marquants dans la région de Béni Mellal-Khénifra, accompagné du Wali de la région, du gouverneur de la province de Béni Mellal, des gouverneurs des provinces de Khouribga, Fkih Ben Salah et Azilal, ainsi que du président de la Chambre d’agriculture de la région et de professionnels du secteur.

La cérémonie phare de cette série d’initiatives a été la signature d’une convention de partenariat pour la création d’un marché régional de gros de fruits et légumes à Beni Mellal. Cet accord, inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Verte, vise à moderniser la distribution des produits agricoles pour assurer la durabilité du développement agricole. Le marché, d’une superficie de 15 hectares et d’un coût estimé à 250 millions de dirhams, sera financé par plusieurs entités, dont le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Industrie et du Commerce, le Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra et la commune de Béni Mellal.

Les efforts ne s’arrêtent pas là. M. Sadiki a ensuite lancé les travaux de construction de 5,5 km de seguias dans le cadre du projet d’agriculture solidaire dans la commune de Tanougha. Ce projet d’une envergure totale d’environ 30 millions de dirhams comprend la plantation de 500 hectares d’amandiers et de caroubiers, l’aménagement de 20 km de séguias, 10 km de pistes agricoles, la construction de deux ateliers de valorisation du fromage et des plantes aromatiques et médicinales, ainsi que l’accompagnement des bénéficiaires. Il vise à promouvoir une agriculture résiliente face au changement climatique tout en encourageant l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs.

Au cours de cette visite, le ministre a pris connaissance du Plan provincial agricole de Béni Mellal, un investissement estimé à 3 milliards de dirhams, qui comprend divers programmes et projets adaptés aux contraintes et capacités naturelles et humaines de la province. Le ministre s’est également informé sur le projet de développement rural des montagnes de l’Atlas (PDRMA), financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) à hauteur de 168 millions de dirhams.

Dans la wilaya de Fkih Ben Salah, le ministre a visité la plateforme de multiplication des cactus résistants à la cochenille au Centre régional de recherche agricole de Tadla, construite sur une superficie de 4 hectares. Cette plateforme vise à intensifier les variétés de cactus résistantes pour renforcer la production destinée à être replantée dans les zones touchées par la cochenille.

Les travaux ne se limitent pas à cela. Le ministre a également lancé la construction du canal de liaison, des adducteurs et des réseaux de distribution pour alimenter le secteur G9 sur une superficie de 3 200 hectares dans le cadre du projet Résilience et Durabilité. Irrigation (REDI), un projet de 660 millions de dirhams financé par la Banque mondiale.

Le volet éducatif n’a pas été négligé, avec l’inauguration d’un internat nouvelle génération à l’Institut des Techniciens Spécialisés en Agriculture à Fkih Ben Salah, représentant un investissement de 3,7 millions de dirhams. Ce projet s’inscrit dans la feuille de route de formation et de qualification professionnelle agricole de la stratégie Génération Green 2020-2030.

Dans une déclaration à la presse, M. Sadiki a souligné que cette visite de terrain s’inscrit dans la continuité de la mise en œuvre de la stratégie Génération Verte 2020-2030, mettant l’accent sur le développement hydro-agricole et les projets visant à accélérer la transition vers une méthode d’irrigation économe en eau. Il a également mis en lumière l’importance des projets de développement des réseaux de distribution dans le désenclavement des territoires agricoles, conformément à la stratégie Génération Green 2020-2030, qui vise à réaliser des projets agricoles structurants d’ici 2030.

La tournée s’est clôturée à la commune territoriale d’Ouled Abdoune (Khouribga), avec l’inauguration d’un abattoir moderne de viandes rouges, représentant un investissement d’environ 110 millions de dirhams, et la distribution de 20 semoirs directs aux coopératives de la région, ainsi que des équipements pour le développement des filières apicoles et des plantes aromatiques et médicinales au profit de 11 coopératives de la province.

Partager

Regardez aussi

Espagne : Les manifestations contre les produits agricoles marocains reprennent

Le Maroc dénonce les attaques d’agriculteurs européens contre ses exportations de fruits et légumes

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a vivement critiqué les récentes attaques perpétrées …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.