AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Matériel Agricole / Sidi Kacem : Distribution de 11 semoirs aux organisations professionnelles

Sidi Kacem : Distribution de 11 semoirs aux organisations professionnelles

Dans le cadre du programme national de développement du semis direct, 11 semoirs ont été distribués aux organisations professionnelles agricoles de la province de Sidi-Kacem. Ces conventions, signées lors d’une cérémonie vendredi dernier en présence du gouverneur de la province, s’inscrivent dans l’ambitieuse initiative visant à atteindre un million d’hectares en semis direct d’ici 2030.

Le directeur régional de l’agriculture, Aziz Bellouti, souligne que cette démarche s’aligne sur les objectifs du programme national de développement du semis direct, qui vise à renforcer la résilience du système céréalier marocain face aux changements climatiques. Le semis direct, technique permettant de réaliser l’opération de semis sans préparation préalable du sol, contribue à préserver l’humidité des sols, la fertilité et à améliorer le rendement céréalier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Le programme, lancé dans le cadre de la stratégie « Génération-Green » du département de l’agriculture, a pour objectif de généraliser l’adoption du semis direct à l’échelle nationale. Il prévoit la distribution de semoirs ainsi que la sensibilisation et l’accompagnement des agriculteurs. Le communiqué indique que cette initiative cible principalement les régions à vocation céréalière telles que Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat, Meknès-Fès, Marrakech-Safi, Béni Mellal-Khénifra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, le programme vise à adopter le système de semis direct sur près de 200 000 hectares d’ici 2030, répartis entre les six provinces de la région. Les objectifs comprennent la stabilisation des rendements des grandes cultures, l’augmentation de la productivité en cas de sécheresse, la réduction des coûts d’installation des cultures, l’économie de carburant, le développement de jeunes entrepreneurs dans le secteur, l’amélioration de la qualité des sols pour faire face au changement climatique, la gestion des semoirs et la promotion de nouvelles cultures résilientes.

Lire aussi : Les importations de machines agricoles au Maroc tirent le Maghreb vers le haut

Pour la campagne agricole actuelle, le programme régional en semis direct vise une superficie de 60 000 hectares, avec un parc de 123 semoirs. Actuellement, les réalisations en semis direct ont atteint 18 000 hectares, soit 30% de l’objectif fixé.

Cette distribution de semoirs s’érige ainsi comme un jalon significatif dans la transformation du secteur agricole marocain, offrant aux agriculteurs les outils nécessaires pour adopter des pratiques plus durables et résilientes, conformément aux défis posés par les changements climatiques.

Partager

Regardez aussi

AMIMA : Les agriculteurs marocains peinent à s’équiper en matériel agricole

Les craintes émises par l’Association Marocaine des Importateurs de Matériel Agricole (AMIMA) dans son dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.