AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Sénégal compte sur les oignons marocains pour contrer la flambée des prix
Le Sénégal ferme ses frontières aux importations oignons néerlandais
Oignons - photo :DR

Le Sénégal compte sur les oignons marocains pour contrer la flambée des prix

Le Maroc envoie un soutien crucial au Sénégal pour contrer la flambée des prix des oignons.

Dans une démarche solidaire, le Maroc a envoyé une aide essentielle au Sénégal pour faire face à la hausse alarmante des prix des oignons. L’Agence de Régulation des Marchés (ARM) au Sénégal a annoncé l’arrivée de 2 400 tonnes d’oignons à Dakar ce week-end, marquant ainsi le début d’une série de mesures entreprises par le Ministère du Commerce sénégalais afin de stabiliser les prix de ce produit alimentaire crucial.

Le port de Dakar a accueilli le déchargement de quatre-vingts conteneurs, apportant avec eux ces 2 400 tonnes d’oignons, d’après SenegalAgriculture. Cette initiative conjointe vise à fournir une solution immédiate aux inquiétudes grandissantes liées à l’augmentation des prix de ce légume essentiel.

Les efforts combinés des deux pays se poursuivront dans les jours à venir, avec l’arrivée prévue de 10 000 tonnes supplémentaires d’oignons à Dakar d’ici la fin de la semaine prochaine. Les importations en provenance du Maroc joueront un rôle crucial dans cet approvisionnement, avec une suspension temporaire des exportations vers le Sénégal pour répondre à la demande urgente.

Afin de garantir un flux régulier d’oignons marocains, une délégation composée de représentants du Ministère du Commerce et d’importateurs se rendra au Maroc en début de semaine prochaine. Cette visite stratégique permettra de discuter des modalités pour établir un couloir d’approvisionnement durable.

Face à la persistance des tensions liées aux stocks, le Ministère du Commerce envisage de mettre en place un blocage des prix des oignons. En parallèle, des mesures rigoureuses seront prises pour réprimer les pratiques spéculatives au sein de la filière oignon, afin d’assurer une stabilité durable sur le marché.

La montée des prix des oignons au Sénégal résulte de divers facteurs, dont la diminution de la production locale et la rareté du produit sur les marchés internationaux. La suspension des exportations depuis le Maroc, un acteur clé dans l’approvisionnement, depuis février 2023, ainsi que les retards dans les récoltes en Europe dus à des conditions climatiques adverses, ont contribué à cette situation précaire.

L’ARM souligne que les prix élevés observés dans certains pays fournisseurs, où un sac de 25 kilos se vend à environ 215 dirhams (soit 13 120 francs CFA), ne prennent pas en compte les frais de transport, d’assurance et de dédouanement.

Malgré la levée du gel des importations à partir du 11 juillet 2023, le marché des oignons reste sous pression. Une réponse coordonnée pour un enjeu crucial, témoignant de l’amitié entre le Maroc et le Sénégal dans les moments difficiles.

Partager

Regardez aussi

Festive olives - ph : DR

Réunion du Conseil Oléicole International, qui représente 94% de la production mondiale, sur les perspectives d’avenir

Madrid a récemment accueilli la session plénière de la 119e réunion du Conseil des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *