AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Séisme : Les secousses géologiques déclenchent des variations du débit d’eau
Eau - Ph : X

Séisme : Les secousses géologiques déclenchent des variations du débit d’eau

Le séisme déclenche des fluctuations du débit d’eau dans les régions de Souss et d’Al Haouz.

Plusieurs habitants des régions de Souss et d’Al Haouz ont été témoins d’un phénomène inhabituel après le récent tremblement de terre qui a secoué la commune d’Iguil, dans la province d’Al Haouz. En date du dimanche 10 septembre 2023, ce séisme tragique a coûté à ce jour la vie à 2012 personnes et a laissé 2059 autres blessées, dont 1404 dans un état grave. Une question se pose alors : est-il possible que les tremblements de terre aient un impact sur les sources d’eau?

Pour répondre à cette question, Abdennabi El Mandour, spécialiste de l’eau et directeur du Musée Mohammed VI de la civilisation de l’eau au Maroc s’est confié à SNRTnews. Selon M. El Mandour, il est tout à fait plausible que des variations du débit d’eau surviennent lors de catastrophes naturelles telles que les séismes. Il explique que ces secousses sismiques peuvent entraîner une augmentation significative du débit, mais elles peuvent également avoir l’effet inverse.

Dans une déclaration au média, M. El Mandour explique que l’eau est stockée sous terre dans diverses couches géologiques, anciennes ou récentes, qui peuvent être composées de calcaire et renfermer un réservoir d’eau dense dans des cavernes souterraines.

Il précise que lors d’un tremblement de terre, ces cavernes subissent une pression intense pouvant provoquer leur éclatement, libérant ainsi l’eau stockée et augmentant généralement le débit des sources. En d’autres termes, la pression sismique peut forcer l’eau à suivre son cours naturel.

Cependant, M. El Mandour souligne également que l’effet contraire peut se produire. Certaines sources d’eau, bien que généreusement approvisionnées, peuvent s’épuiser à cause de la pression exercée par le séisme. Les passages empruntés par l’eau peuvent être obstrués par l’accumulation de roches, retenant ainsi les eaux souterraines et impactant négativement le débit.

À titre d’exemple, il mentionne la source « Bitit », située dans la région de Fès-Meknès, dont le débit atteint normalement 1400 litres par seconde. Après le tremblement de terre, plusieurs experts de la région ont constaté une diminution de son débit en raison de l’accumulation de roches qui entravent le passage de l’eau.

Des études internationales antérieures ont également révélé que la qualité de l’eau peut subir des changements après des tremblements de terre. Selon l’US Geological Survey, les séismes peuvent affecter l’eau, en particulier dans les zones où les vibrations sont intenses et perceptibles. Ils ont noté que l’eau des puits peut devenir trouble en raison des sédiments provenant des pores et des fissures dans les roches fournissant l’eau aux puits. Cependant, ce phénomène est généralement temporaire, et l’eau finit par retrouver son état normal.

 

Partager

Regardez aussi

L'Espagne réduit de 30% le quota des saisonnières marocaines

L’Espagne doit faire face à un inquiétant vieillissement de la population agricole

En Espagne, le secteur agricole fait face à un défi de taille : le vieillissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *