Accueil / Actualités / Actu Maroc / Chasse aux sangliers à Khénifra afin de maitriser la prolifération
Tiberkanine près des sources d’Oum Er Rbia

Chasse aux sangliers à Khénifra afin de maitriser la prolifération

Tiberkanine près des sources d’Oum Er Rbia : Chasse aux sangliers afin de maitriser la prolifération

Une opération de chasse au sanglier a été organisée, dimanche dans les forêts de la province de Khénifra, à l’initiative de plusieurs associations, en coordination avec le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification et les autorités locales.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie du Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification visant une gestion durable de la question de la progression de la population du sanglier et de ses incidences sur l’agriculture.

Organisée sur une superficie de près de 500 hectares dans les forêts de Aït Skoukou (commune rurale Oum Er Rbia), cette opération, au cours de laquelle sept sangliers ont été abattus, a mobilisé 14 chasseurs de différentes nationalités aidés par 50 collaborateurs et une dizaine de chiens.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la zone forestière de Ouizrane, Abderrahim Bouhbade, a indiqué que ces opérations ont pour objectif essentiel de contrôler la population du sanglier afin de la maintenir à niveau maîtrisable.

Cette opération concerne uniquement la population du sanglier qui croît rapidement dans la région de Tiberkanine près des sources d’Oum Er Rbia en raison des déséquilibres qui impactent la chaîne alimentaire et qui sont dus à la disparition de certaines espèces animales prédatrices, a-t-il dit.

Dans une déclaration similaire, Hammou Cherfaoui, chasseur, s’est dit heureux de participer à cette opération organisée dans la province de Khénifra qui se distingue par la richesse et la diversité de sa faune et de sa flore ainsi que par ses sites dédiés à la chasse aux gibiers, relevant que cette opération a permis de réduire la population du sanglier et de limiter ses incidences néfastes sur les récoltes et l’agriculture.

Avec MAP

Regardez aussi

Tomates le Maroc perd le marché russe mais se développe au Royaume-Uni

Tomates : le Maroc se développe fortement au Royaume-Uni

La tomate du Maroc se développe en Espagne, au Royaume-Uni et en France. Le Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *