Accueil / Actualités / Actu internationales / Conseil d’Administration du CIHEAM sous présidence marocaine à Paris
144ème Réunion des membres du Conseil d’Administration du CIHEAM sous présidence marocaine à Paris
144ème Réunion des membres du Conseil d’Administration du CIHEAM sous présidence marocaine à Paris

Conseil d’Administration du CIHEAM sous présidence marocaine à Paris

144ème Réunion des membres du Conseil d’Administration du CIHEAM sous présidence marocaine à Paris

M. Mohammed Sadiki, Secrétaire Général du Département de l’agriculture et Président du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM), a présidé le 19 décembre 2019 à Paris la 144ème réunion des membres du Conseil d’Administration du CIHEAM , composé de 13 pays membres : Albanie, Algérie, Égypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Tunisie et Turquie.

Les échanges ont principalement porté sur les orientations stratégiques de l’Organisation et sur la place d’une telle institution intergouvernementale en Méditerranée. Une région particulièrement soumise aux défis du développement dans les zones rurales et côtières, et qui connait des évolutions majeures dans les domaines alimentaires et agricoles, en particulier au regard des effets du changement climatique.

Le Président a évoqué la participation du CIHEAM dans des enceintes de dialogue et de coopération nouvelles telles que le « Global Forum on Innovations for the Marginal Environnements 2019 », mené par l’International Center for Biosaline Areas (ICBA), situé à Dubaï. Il a salué les dynamiques partenariales avec des acteurs stratégiques telles que la FAO, la Commission Européenne, l’Union pour la Méditerranée ou encore le Centre d’intégration pour la Méditerranée- Banque Mondiale.

Le Secrétaire Général du CIHEAM, M. Plácido Plaza et les Directeurs des 4 Instituts du CIHEAM basés à Bari (Italie), Chania (Grèce), Zaragoza (Espagne) et Montpellier (France) ont présenté leurs grands domaines d’intervention, en ligne avec les trois axes prioritaires de l’Organisation, à savoir:  les systèmes alimentaires durables et inclusifs en Méditerranée, l’autonomisation et le renforcement de la place des jeunes et des femmes ainsi que le développement côtier et la pêche durables.

Les activités transversales du CIHEAM qui soutiennent ces orientations stratégiques ont également été présentées. C’est le cas du « Field Research Initiative » qui soutient les doctorants et les jeunes chercheurs qui contribuent, sur le terrain, à éradiquer la faim et la malnutrition, à renforcer la durabilité et la résilience de l’agriculture, à réduire la pauvreté rurale, ou à soutenir la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies (ODD), tout en réduisant les effets négatifs des pressions migratoires dans la région.

A l’image des autres projets développés par le CIHEAM, ces nouvelles dynamiques visent à développer la mobilité du capital humain et des connaissances, à renforcer autant que possible les interactions entre la jeunesse méditerranéenne, les organisations professionnelles locales et rurales communautaires dont les producteurs et les filières, les coopératives ou les entreprises, ainsi qu’avec des laboratoires spécialisés et des centres d’excellence.

De nouvelles pistes de travail ont été annoncées comme la mise en œuvre d’une politique de Responsabilité Sociale de l’Organisation comprenant une politique de genre ou le renforcement des activités de coopération avec l’Afrique.

Le Conseil a également abordé les avancées sur les aspects de la gouvernance du Centre ainsi que la déclinaison de son agenda stratégique en plan d’actions opérationnel.

La prochaine session du Conseil (la 145e session) se tiendra au Maroc les 2 et 3 juillet 2020.

Créé en 1962, le Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) est une organisation intergouvernementale méditerranéenne. Acteur de la coopération multilatérale dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des territoires ruraux, ses missions s’articulent autour de quatre objectifs :

  • La protection de la planète, à travers la lutte contre toutes les formes de gaspillage y compris celle des savoir-faire et des connaissances
  • La sécurité alimentaire et nutritionnelle en favorisant l’agriculture et l’alimentation durables
  • Le développement inclusif en investissant dans les nouvelles générations et dans les territoires fragiles
  • La prévention des crises et la résilience des territoires.

Pour mener ces missions, le CIHEAM s’appuie sur les outils de la formation spécialisée, de la recherche en réseaux, de la coopération et de l’assistance technique, mais aussi sur le dialogue politique et les partenariats.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *