AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Impact du retard des saisonnières marocaines sur le secteur des fruits rouges en Espagne
Huelva 500 saisonnières marocaines attendues pour la récolte de fraises
Huelva : 500 saisonnières marocaines attendues pour la récolte de fraises.

Impact du retard des saisonnières marocaines sur le secteur des fruits rouges en Espagne

Le retard des saisonnières marocaines affecte le secteur des fruits rouges en Espagne.

Le secteur des fruits rouges en Espagne rencontre des difficultés cette saison en raison de problèmes dans la filière, de la sécheresse, du retard des saisonnières et des nouvelles réglementations phytosanitaires.

Les cueilleuses saisonnières marocaines étant en retard, la situation est encore plus compliquée. Selon Félix Sanz, secrétaire général de l’association professionnelle Asaja Huelva, l’arrivée des travailleuses saisonnières marocaines en Espagne a été retardée en raison de problèmes bureaucratiques entre les administrations des deux pays. Les températures élevées de ces derniers jours accélèrent la production, ce qui nécessite davantage de travailleurs.

Normalement, les travailleuses saisonnières devraient déjà être arrivées depuis presque trois semaines, nous apprend Hespress. Actuellement, les problèmes d’eau et les nouvelles réglementations en matière de produits phytosanitaires, notamment l’interdiction des traitements nématicides et fongicides en phase de préparation ou de replantation, menacent la saison des fruits rouges en Espagne et réduisent considérablement la production.

Malgré cela, environ 15 350 contrats de travailleurs saisonniers devraient être exécutés cette année dans la province d’Huelva, soit 5 000 de plus que ce qui était initialement prévu. Ces travailleurs incluent ceux qui ont déjà travaillé dans la région lors d’au moins une campagne de récolte. D’après la même source, les travailleurs saisonniers qui arrivent jusqu’en mars pour les cultures de fraises et de fruits rouges ont des années d’expérience dans le secteur agricole espagnol. Les premiers travailleurs expatriés sont généralement ceux qui ont une longue expérience de travail dans les fermes espagnoles.

Pour rappel, le secteur des fraises en Espagne emploie chaque année près de 100 000 personnes, dont des travailleurs étrangers et espagnols. En décembre 2022, les organismes de recrutement au Maroc ont sélectionné près de 5 000 cueilleuses saisonnières pour les cultures de fraises, de fruits rouges et d’agrumes dans différentes villes et régions du pays.

Partager

Regardez aussi

Des formations agricoles organisées dans la région de Dakhla

Dakhla Oued Eddahab : Une offre dédiée à l’entrepreneuriat des jeunes en agriculture

Entrepreneuriat des Jeunes en Agriculture : Dakhla Oued Eddahab lance son offre d’accompagnement des jeunes. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *