AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Qui est le premier exportateur mondial de myrtilles ?
Myrtilles : Récolte et gestion en post-récolte
Ph : DR

Qui est le premier exportateur mondial de myrtilles ?

Dans le monde des exportations de myrtilles, le Zimbabwe a récemment fait irruption en tant que joueur de premier plan, défiant les normes et surpassant même les attentes les plus optimistes. Le Zimbabwe s’est hissé au sommet du classement mondial des exportateurs de myrtilles, affichant une croissance exceptionnelle de 63% par an au cours des cinq dernières années.

Cette ascension spectaculaire est le résultat d’une augmentation significative des investissements dans la culture de la myrtille. Les exportations massives, principalement alimentées par des investisseurs africains, ont transformé le Zimbabwe en un acteur clé sur la scène mondiale de la production de myrtilles.

Selon les données de EastFruit, une part importante des myrtilles zimbabwéennes trouve son chemin vers l’Afrique du Sud, parfois pour être réexportée. Le pays exporte également directement des baies fraîches vers le Royaume-Uni, l’Union européenne, le Moyen-Orient et la Russie.

Le rapport met en lumière le rôle crucial des investisseurs africains dans cette expansion. La plupart des nouvelles plantations sont le fruit d’initiatives d’investisseurs, souvent en provenance de l’Afrique du Sud voisine. Ils sont attirés par les conditions climatiques idéales du Zimbabwe, l’accès à une eau de qualité pour l’irrigation et une main-d’œuvre abordable.

Lire aussi : Myrtilles : Les exportations mondiales devraient continuer à croître

L’économiste Andrij Yarmak du département des investissements du département de l’Alimentation et de l’agriculture des Nations unies (FAO) souligne que cette diversification et délocalisation des investissements ont propulsé le Zimbabwe au-delà de la simple compétition régionale, lui permettant de rivaliser avec des acteurs majeurs de l’exportation de myrtilles.

Les perspectives d’avenir pour le secteur sont tout aussi prometteuses. EastFruit prévot une croissance continue des exportations de myrtilles du Zimbabwe en 2023, avec une augmentation anticipée de 30 à 40%, atteignant ainsi entre 6 500 et 7 000 tonnes. Cette prévision optimiste est alimentée par le prix élevé des myrtilles sur le marché mondial, une conséquence directe d’une récolte décevante au Pérou.

L’année 2022 a été particulièrement fructueuse pour le Zimbabwe, avec une augmentation spectaculaire des exportations de 85%, totalisant 2 300 tonnes. Cela a propulsé le pays dans le top 15 mondial des exportateurs de myrtilles, dépassant même des acteurs bien établis tels que la Serbie en volume.

Le Zimbabwe émerge comme une force dominante sur le marché mondial des myrtilles, démontrant que les conditions propices et les investissements stratégiques peuvent transformer un acteur sous-estimé en un leader incontesté. Avec des perspectives de croissance solides pour l’année à venir, le Zimbabwe semble prêt à consolider sa position en tant que joueur clé dans le secteur mondial des exportations de myrtilles.

Partager

Regardez aussi

Tokyo fête l’huile d’olive extra vierge lors du JOOP 2024

Célébration de l’huile d’olive extra vierge et de l’excellence en matière de design à Tokyo …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *