Accueil / Actualités / Actu internationales / La production mondiale de blé en hausse et celle d’orge diminue
La production mondiale de blé orge

La production mondiale de blé en hausse et celle d’orge diminue

La production mondiale de blé sera en hausse tandis que celle d’orge baissera.

Au cours de la récolte de cette année, la production mondiale de blé devrait augmenter et l’orge diminuer. Ce même schéma se répéterait au niveau de l’Union européenne, selon les estimations de FranceAgrimer.

On s’attend à ce que la production mondiale de blé tendre et dur augmente de 2,1% à 790 Mt, tandis que la production mondiale d’orge recule de 2,5% à 154 Mt. Au niveau de l’UE, la production de blé pourrait augmenter de 10% à 137 Mt et celle de l’orge en baisse de 2,2 % à 54 Mt.

Lire aussi : Céréales : la production locale primera les importations au Maroc

La consommation de blé devrait augmenter à la fois pour les humains et les animaux, lors de cette saison agricole. L’écart de prix entre le maïs et les grains de paille stimulera celle-ci, selon Agrodigital. Concernant le maïs, les intentions de plantation aux États-Unis pour la campagne 2021-2022 sont de 36,9 millions d’hectares. C’est une surface légèrement plus élevée que la saison précédente mais nettement inférieure aux attentes.

En Argentine , la récolte de maïs devrait atteindre 46 Mt selon la Bourse de Buenos Aires, ce qui représente une révision à la hausse de plus d’un million de tonnes par rapport à ses dernières estimations. Ces meilleures prévisions sont la conséquence des récentes pluies.

Au Brésil , des chiffres records sont envisagés pour la récolte de maïs, autour de 109 Mt et une croissance de 6,2% par rapport à la production passée. 24,5 Mt seront produites dans la première récolte, 82,6 Mt dans la deuxième et 1,8 Mt dans la troisième récolte.

Regardez aussi

Allemagne interdit le transfert de vaches gestantes au Maroc

L’Allemagne interdit le transfert de vaches gestantes au Maroc

L’Allemagne a interdit le transfert de 270 vaches gestantes au Maroc. Le transfert des animaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *