AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / La production d’agrumes aux États-Unis atteint des niveaux historiquement bas en 2023
Oranges le Maroc deuxième fournisseur Espagne
Oranges - Ph : DR

La production d’agrumes aux États-Unis atteint des niveaux historiquement bas en 2023

Les dernières estimations du Service national des statistiques agricoles du ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA/NASS) pour la saison 2022-2023 révèlent une baisse significative de la production américaine d’agrumes, atteignant un niveau sans précédent depuis au moins 50 ans. La production totale s’élève à 4,9 millions de tonnes, marquant une chute de 12 % par rapport à la saison précédente.

La valeur totale de la récolte d’agrumes aux États-Unis pour la saison 2022-2023 est évaluée à 2,6 milliards de dollars, enregistrant une diminution de 13,5 % par rapport à l’année précédente. Cette baisse substantielle est principalement attribuable à une récolte d’oranges Valencia inférieure aux attentes en Floride, ainsi qu’à des rendements décevants pour les oranges navel et les mandarines en Californie.

La production totale a également chuté de 8 % par rapport aux prévisions initiales de l’USDA NASS en début de saison. Cette disparité s’explique en grande partie par la faible récolte d’oranges Valencia en Floride et des rendements moins élevés pour les oranges navel et les mandarines en Californie.

Malgré ces défis, certaines régions ont dépassé les attentes. Les pamplemousses et les oranges Valencia au Texas, ainsi que les citrons en Californie et en Arizona, ont enregistré des performances exceptionnelles. Au Texas, une récolte d’oranges Valencia inhabituellement abondante a été observée, compensant en partie la faiblesse des récoltes d’oranges de début et de mi-saison.

L’Arizona a connu une augmentation notable de 12 % de sa production de citrons, même avec une tendance à la baisse de la superficie cultivée. La Californie demeure le principal État producteur d’agrumes, représentant environ 92 % de la production du marché du frais aux États-Unis.

La Floride, cependant, continue de faire face à des défis majeurs. La production d’agrumes dans cet État a chuté de manière significative, enregistrant une baisse de 60 % par rapport à la saison précédente. Cette réduction drastique est attribuée à des facteurs à long terme tels que le déclin de la superficie cultivée et des rendements, ainsi que des chocs météorologiques violents tels que l’ouragan Ian en septembre 2022.

Les prévisions initiales d’octobre 2022 estimaient la production de la Floride à près de 1,4 million de tonnes, mais les pertes attribuables à l’ouragan Ian pourraient représenter jusqu’à 42 % de la production de l’État.

La saison 2022-2023 laisse entrevoir des défis majeurs pour l’industrie des agrumes aux États-Unis, avec des niveaux de production historiquement bas. Les producteurs devront faire face à ces difficultés et explorer des solutions pour atténuer les effets à long terme de ces perturbations. Pour des informations plus détaillées, consultez Perspectives sur les fruits et les noix du service de recherche économique de l’USDA.

Partager

Regardez aussi

Le Maroc, un pionnier en matière de traçabilité animale

Aïd Al-Adha : Près de la moitié des ménages achètent leurs animaux de sacrifice une semaine avant la fête, selon une étude

Une récente étude de terrain, conduite par le ministère de l’Agriculture, a révélé que 49% …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *