AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 26 novembre 2022
Accueil / Actualités / Guerre des prix pour les agrumes à l’export
La filière des agrumes a réussi à créer 3 millions jours de travail par an

Guerre des prix pour les agrumes à l’export

Marchés internationaux: c’est la Guerre des prix pour les agrumes.

« En ce moment, il n’y a aucun produit qui se vend correctement sur le marché des agrumes », dit José Martinez, travaillant pour une société exportatrice majeur en Espagne. « Cette campagne est une grosse catastrophe. Il n’y a pas de demande face à une offre importante. Cette situation a donné lieu à une guerre des prix » soutient ce professionnel du secteur.

Présents sur les marchés espagnols et français, cet exportateur ibérique  s’inquiète pour l’avenir de la filière. Selon lui, il n’y a pas de raison rationnelle à cette situation hormis « Le manque de demande peut être causé par la situation économique en France, mais aussi par la météo, qui est trop clémente. On n’a pas eu d’hiver. En agrumes, il y avait beaucoup de petits fruits cette année. Cela n’a pas amélioré la situation. En plus, nous sommes fortement concurrencés par le Maroc, la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Egypte et Israël. »

Le Maroc montre donc son positionnement de plus en plus agressif sur le marché des agrumes.

Avec Freshplaza

Regardez aussi

Settat la superficie réservée aux céréales atteint 313000 ha

La Tunisie va importer 250.000 tonnes de blé venant de France

L’Office des céréales (OC) importera 250.000 tonnes de blé de la France pour le compte …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.