Accueil / Actualités / Actu internationales / Guerre des prix pour les agrumes à l’export
La filière des agrumes a réussi à créer 3 millions jours de travail par an

Guerre des prix pour les agrumes à l’export

Marchés internationaux: c’est la Guerre des prix pour les agrumes.

« En ce moment, il n’y a aucun produit qui se vend correctement sur le marché des agrumes », dit José Martinez, travaillant pour une société exportatrice majeur en Espagne. « Cette campagne est une grosse catastrophe. Il n’y a pas de demande face à une offre importante. Cette situation a donné lieu à une guerre des prix » soutient ce professionnel du secteur.

Présents sur les marchés espagnols et français, cet exportateur ibérique  s’inquiète pour l’avenir de la filière. Selon lui, il n’y a pas de raison rationnelle à cette situation hormis « Le manque de demande peut être causé par la situation économique en France, mais aussi par la météo, qui est trop clémente. On n’a pas eu d’hiver. En agrumes, il y avait beaucoup de petits fruits cette année. Cela n’a pas amélioré la situation. En plus, nous sommes fortement concurrencés par le Maroc, la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Egypte et Israël. »

Le Maroc montre donc son positionnement de plus en plus agressif sur le marché des agrumes.

Avec Freshplaza

Regardez aussi

Le-Maroc-mise-sur-le-digital-pour-promouvoir-son-huile-d-olive-en-Amérique

Le Maroc mise sur le digital pour promouvoir son huile d’olive en Amérique

Cette campagne de communication digitale vise à augmenter la visibilité de l’huile d’olive marocaine. MOROCCO …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *