AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Début des premières exportations d’avocats vers l’UE
Maroc : la superficie réservée avocat atteint 7.000 ha
Avocatier - Ph : DR

Début des premières exportations d’avocats vers l’UE

La campagne de production d’avocats au Maroc est désormais en marche, bien que des pertes de volume aient été enregistrées en raison de la tempête Bernard, elles ne représentent qu’une partie du volume total de production.

Les premiers camions chargés d’avocats marocains quittent actuellement l’usine de traitement flambant neuve de cette entreprise située à Tanger. Alcoaxarquía Maroc est idéalement située d’un point de vue opérationnel et logistique. Originaire de Malaga, cette entreprise espagnole a cherché à tirer parti dès le début de la saison des avocats au Maroc. Le professionnel précise avoir effectué un travail considérable pour préparer les infrastructures, les ressources humaines et l’approvisionnement en équipement, en étroite collaboration avec ses producteurs locaux, avec qui l’entreprise a travaillé au cours des saisons précédentes, lors d’une interview à Freshplaza.

La saison des avocats au Maroc devrait s’étendre jusqu’à février ou mars 2024, au cours de laquelle la filiale marocaine envisage de traiter et de fournir environ 5 000 tonnes d’avocats destinés aux différents marchés européens et malgré que la récolte a été perturbée par les vents violents de la tempête Bernard, entraînant la chute de certains fruits, dans l’ensemble, les dommages sont localisés dans certaines zones de culture mais restent raisonnables.

Alcoaxarquía souligne toujours à la même source, qu’il convient de noter que la récolte des avocats Hass vient de commencer, et jusqu’à présent, la saison présente des similitudes avec la saison précédente, bien que l’on s’attende à une stabilité accrue cette année, sans l’augmentation des prix observée l’année dernière. Le Maroc est devenu une véritable alternative aux espagnols leur permettant de prolonger la saison dans le sud de l’Espagne. Juan Becerra explique ainsi que la croissance de la production d’avocats en Espagne est de plus en plus limitée en raison de la disponibilité de zones de culture dotées des caractéristiques climatiques et de l’eau nécessaires pour cultiver ce produit. Des problèmes qui touchent aussi le Maroc faut il le rappeler.

Partager

Regardez aussi

Ce pays sera le premier à taxer les émissions de méthane du bétail !

Le Danemark s’apprête à franchir une nouvelle étape dans la lutte contre le changement climatique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *