AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / En France des avocats d’Israël étiquetés Maroc font polémiques
ph : Actu.fr

En France des avocats d’Israël étiquetés Maroc font polémiques

Scandale dans un Lidl en France : Accusations de maquillage d’origine sur fond de tensions.

Cette semaine, un supermarché Lidl situé dans le Bas-Rhin en France est au cœur d’une polémique après des allégations selon lesquelles il aurait tenté de faire passer des avocats d’Israël pour des avocats en provenance du Maroc, dans le contexte de la guerre entre Israël et le Hamas.

L’affaire a éclaté lorsque Sarah, une internaute, a partagé sur Twitter des photos d’un produit prétendument marocain dans le supermarché, mais dont l’étiquette, une fois retournée, révélait une origine israélienne. Ce post, publié le 6 novembre 2023, a rapidement suscité l’indignation en ligne.

Sarah, étudiante en droit, explique que c’est sa cousine Marie qui a pris les photos, et leur démarche était motivée par le souci de comprendre pourquoi de telles informations trompeuses étaient présentées aux clients.

L’erreur d’étiquetage ou la tentative délibérée de tromper les consommateurs sont des questions qui demeurent sans réponse à ce stade. Cependant, il est indéniable que l’étiquetage dans le Lidl incriminé manque de clarté, suscitant des interrogations sur la transparence de l’information fournie aux consommateurs.

La répression des fraudes française a rappelé l’obligation d’indiquer l’origine pour tous les fruits et légumes. Un article daté du 09/10/2023 souligne la nécessité d’un étiquetage clair et précis pour informer au mieux les consommateurs.

Interrogé sur cette affaire, le groupe Lidl affirme qu’il s’agit d’une erreur d’affichage, expliquant que le supermarché propose régulièrement des produits en provenance de divers pays. Le service communication ajoute que, face aux récents événements au Proche-Orient, ils observent la situation avec une grande inquiétude et rejettent toute forme de violence.

Cependant, la polémique persiste en raison d’un étiquetage jugé peu clair, comme l’ont constaté les enquêteurs français sur place.

Partager

Regardez aussi

M. Sadiki ministre agriculture 2022

Sadiki mène plusieurs entretiens autour de la coopération agricole en Afrique

La coopération dans le domaine agricole au centre d’entretiens entre M. Sadiki et plusieurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *