Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Pérou se positionne en tant que fournisseur de gingembre biologique
Le Pérou se positionne en tant que fournisseur de gingembre biologique
Le Pérou se positionne en tant que fournisseur de gingembre biologique.

Le Pérou se positionne en tant que fournisseur de gingembre biologique

L’essor de la demande mondiale de gingembre biologique positionne le Pérou en tant que fournisseur.

Le Pérou a progressivement pris de l’importance sur le marché mondial du gingembre ces dernières années jusqu’à devenir le quatrième exportateur mondial de cette épice, dont la demande a connu un fort rebond en 2020 en raison de l’expansion de la pandémie de Covid-19 et de l’augmentation de la consommation d’aliments sains.

«De nombreux producteurs péruviens qui se consacraient au café et affectés par la maladie de la rouille il y a quelques années, se tournent vers la production de gingembre et se forment davantage pour avoir un très bon produit», a déclaré à Freshplaza, une entreprise exportatrice. «Le gingembre a également poussé de nombreux agriculteurs engagés dans la production informelle de coca dans la région à migrer vers l’agriculture formelle», souligne-t-il.

Lire aussi : Le Maroc augmente considérablement ses importations d’épices et de lait

Par ailleurs, la forte demande sur le marché étasunien a placé le Pérou, en tant que concurrent de la Chine. « Notre marché le plus important tout au long de notre croissance depuis 2007 est les États-Unis. Cependant, depuis 7 ans, nous nous positionnons progressivement sur le marché européen », déclare l’entreprise. «En termes de pourcentage, notre volume d’exportation actuel est de 70% vers les États-Unis et de 30% vers l’Europe. Mais nous continuons à grandir et notre intention est de rencontrer davantage d’importateurs et de distributeurs européens ».

 

 

Regardez aussi

legumes maroc

Russie : L’UE décide de prolonger de 6 mois les sanctions économiques

L’UE décide de prolonger de 6 mois les sanctions économiques contre la Russie, qui va …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *