Accueil / Actualités / Actu internationales / Le palmier dattier, ce symbole des civilisations arabes devient un patrimoine culturel de l’UNESCO
Dattes tunisiennes : Une pénurie d'eau compromet la bonne qualité

Le palmier dattier, ce symbole des civilisations arabes devient un patrimoine culturel de l’UNESCO

Le palmier dattier, ce symbole des civilisations arabes devient un patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

L’UNESCO a inscrit la culture du palmier dattier, ce mercredi, sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Elle a joué un rôle crucial dans le développement des civilisations des régions chaudes et arides du monde arabe.

En effet, le comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco a décidé d’inscrire “les connaissances, savoir-faire, traditions et pratiques associés au palmier dattier” sur la liste du patrimoine culturel immatériel.

L’arbre regorge de nombreux bienfaits aussi bien pour l’homme que pour la nature. Ces racines pénètrent profondément dans le sol. Et ceci lui permet de pousser dans des climats secs. Le palmier dattier est non seulement une source de nourriture, mais aussi de gain économique.

Dès lors, à la 14e session annuelle du mercredi 11 décembre, le comité s’est basé sur beaucoup d’aspects. Parmi eux, se trouve le “rôle du palmier dattier dans l’élaboration d’expertises et pratiques diversifiées qui touchent aux aspects environnementaux et économiques de la société, tout en s’ouvrant sur ses dimensions culturelles et symboliques”, indique un communiqué du ministère de la Culture.

Le palmier dattier, l’arbre cultivé le plus ancien

«Les peuples des Etats soumissionnaires sont liés au palmier dattier depuis des siècles étant donné qu’il les a aidés à construire leur civilisation». 14 pays arabes ayant présenté leur candidature ont déclaré ceci. Il s’agit de Bahreïn, Egypte, Irak, Jordanie, Koweït, Mauritanie, Maroc, Oman, Territoires Palestiniens, Arabie Saoudite, Soudan, Tunisie, Emirats arabes unis et Yémen. Ces pays coordonnés par l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (Alecso) ont fait l’apologie du palmier dattier.

En conséquence, cette décision regroupe de nombreux enjeux.  En effet, elle est à même de promouvoir la coordination de l’action arabe. Et ce, en vue de présenter des dossiers unifiés relatifs à plusieurs éléments culturels immatériels communs.

Selon la FAO, le palmier dattier est probablement l’arbre cultivé le plus ancien. Mais cette culture est sous la menace d’un insecte appelé le charançon rouge. Ce dernier produit des larves qui se nourrissent du tronc des palmiers et tuent les arbres.

Regardez aussi

Russie prolonge son embargo pour les produits UE

La Russie prolonge son embargo pour les produits de l’UE à fin 2021

La Russie prolonge son embargo pour les produits de l’UE jusqu’à fin 2021. Le président …

Un commentaire

  1. Avatar

    Magnifique projet mais je besoin de bonne relation avec notre pays rdc travaillent en partenariat je me bas pour mon projet de banane plantain malgré je suis dépourvu je des projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *