AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Export : Pologne, Roumanie, République Tchèque … ces nouveaux débouchés à forts potentiels
Harcèlement des camions marocains en Espagne Maroc riposte
Camion transport fruits et légumes - Ph : DR

Export : Pologne, Roumanie, République Tchèque … ces nouveaux débouchés à forts potentiels

Les exportateurs marocains à la conquête de nouveaux marchés européens. Quels sont ces nouveaux pays à forts potentiels qui émergent ?

Ces cinq dernières années, le Maroc a considérablement intensifié ses ventes de légumes à destination de la Pologne, comme le relève EastFruit. Les recettes générées par ces exportations ont augmenté de façon spectaculaire, passant de manière remarquable de 2,7 millions de dollars en 2022, soit une multiplication par près de 100 !

Parmi les légumes, les tomates se sont révélées être les champions des exportations marocaines vers la Pologne, représentant la plus grande part au sein de la catégorie des légumes expédiés. La Pologne s’est avérée être un marché des plus important pour les exportations de tomates en provenance du Maroc, occupant environ 9 % du total des importations de légumes dans ce pays.

Les tomates sont principalement importées par la Pologne depuis l’Espagne, les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne et la France. Toutefois, depuis 2018, le Maroc a réalisé des avancées notables dans ses exportations de tomates vers la Pologne, grimpant jusqu’à devenir le 28e fournisseur en 2022.

La Pologne ne constitue pas l’unique exemple de progression significative des exportations marocaines de légumes. Les ventes de légumes marocains vers la Roumanie, qui étaient relativement modestes avant 2020, ont connu une croissance remarquable pour atteindre 1,3 million de dollars en 2022, soit une multiplication par 80 depuis 2018.

Contrairement à la Pologne, les tomates ne représentent que 6 % des exportations marocaines de légumes vers la Roumanie. Les poivrons occupent la première place avec une part prépondérante de 93 %. Les poivrons constituent également la deuxième catégorie majeure des légumes exportés par le Maroc.

La Roumanie importe essentiellement ses légumes depuis la Turquie, les Pays-Bas, l’Espagne, la Pologne et la Hongrie. En seulement cinq ans, le Maroc est passé de la 43e à la 21e place parmi les fournisseurs de légumes de la Roumanie.

La Norvège affiche également une nette croissance dans ses importations de légumes en provenance du Maroc. En 2018, les exportations marocaines de pommes de terre vers la Norvège étaient limitées, puis elles sont tombées à zéro en 2019. Cependant, à partir de 2020, les producteurs marocains ont fait leur retour sur le marché norvégien avec des tomates et des poivrons, entraînant une augmentation des volumes échangés.

Désormais, les tomates représentent une part écrasante de 97 % des exportations marocaines de légumes vers la Norvège. Les recettes issues de ces exportations ont été multipliées par 57, atteignant 1,3 million de dollars en 2022. En conséquence, le Maroc est devenu le 20e fournisseur de légumes pour la Norvège, qui dépend principalement des Pays-Bas, de l’Espagne et de la France.

En République tchèque, les légumes marocains gagnent également en popularité, avec les poivrons et les tomates en tête (avec des parts de 50 % et 47 % respectivement). Les exportations de courgettes étaient déjà dynamiques avant 2020.

Les revenus générés par les exportations marocaines de légumes vers la République tchèque ont atteint 2,5 millions de dollars en 2022, soit une multiplication par 35 depuis 2018. Le Maroc est désormais le 18e fournisseur de légumes de ce pays, tandis que les premières places sont occupées par l’Espagne, les Pays-Bas, la Pologne, la France et l’Italie.

Depuis 2018, la Belgique a également vu ses importations de légumes en provenance du Maroc augmenter considérablement. Les recettes issues des exportations marocaines de légumes vers le marché belge ont été multipliées par 43, atteignant près de 4 millions de dollars. Le Maroc occupe désormais la 23e place parmi les fournisseurs de légumes de la Belgique.

En Belgique, les tomates dominent largement les exportations marocaines de légumes, représentant plus de la moitié du total. Les autres variétés, telles que les herbes, les pommes de terre, les poivrons, les carottes, les oignons, les courgettes et les concombres, complètent le reste.

Ces cinq pays ne contribuent qu’à hauteur de 0,5 % des exportations totales de légumes du Maroc, leurs volumes d’échanges étant bien inférieurs à ceux de la France, de l’Espagne, du Royaume-Uni ou des Pays-Bas. Néanmoins, ils affichent des taux de croissance impressionnants, ouvrant ainsi des perspectives prometteuses à plus long terme.

Au cours de la période de 2018 à 2022, les revenus totaux des exportations marocaines de légumes ont atteint 5,3 milliards de dollars, les tomates et les poivrons étant en tête. Cette liste d’importateurs comprend plus de 80 marchés différents.

Avec East-Fruit
Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *