AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Un nouveau type de rouille du blé menace le Maroc

Un nouveau type de rouille du blé menace le Maroc

De nouvelles maladies du blé découvertes au Maroc, en Europe et en Asie Centrale.

D’après une étude réalisée par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), deux nouvelles maladies fongiques sont capables de détruire des récoltes entières du blé surtout en méditerranée. Il s’agit d’une rouille noire «TTTTF », et d’une rouille jaune qui n’a pas de nom pour l’instant.

« Nous devons agir rapidement et appréhender le problème de manière intégrale », a signalé dans un communiqué Fazil Dusuncelli, phytopathologiste à l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO).

La rouille du blé se propage très rapidement, en traversant de grandes distances, à cause du vent. Si elle n’est pas détectée rapidement, elle peut transformer des cultures saines en amas de feuilles jaunes, de tiges noires et de grains aplatis.

«Ces nouvelles races de rouille, agressives, sont apparues au moment même où nous sommes en train de travailler avec des partenaires internationaux en vue d’aider les pays à combattre les formes déjà existantes. Nous devons donc agir rapidement et appréhender le problème de manière intégrale», a-t-il ajouté. «Il n’a jamais été aussi primordial pour les spécialistes des instituts internationaux et des pays producteurs de blé de travailler ensemble afin de stopper la progression de ces maladies. Cela implique une surveillance continue, le partage des données et le renforcement des plans d’intervention d’urgence destinés à protéger leurs agriculteurs et ceux des pays voisins», affirme le phytopathologiste.

Le Maroc fait partie des pays les plus touchés par ces maladies, il a été témoin de l’apparition d’un nouveau type de rouille qui ne porte pas de nom jusqu’à présent. Celui-ci est lié à une famille de souches agressives et mieux adaptées aux températures élevées que les autres.

Rappelons que le blé est la base de l’alimentation pour plus d’un milliard de personnes à travers le monde.  Les pays menacés par les maladies de la rouille, représentent, près de 37% de la production mondiale de blé. A savoir les pays du moyen orient, du Maghreb, de l’Afrique de l’Est et de l’Asie.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *