Accueil / Actualités / Les melons marocains se vendent 18,75% plus chers que ceux de l’Espagne
Les melons marocains se vendent 18,75% plus chers que ceux de l'Espagne
Les melons marocains se vendent 18,75% plus chers que ceux de l'Espagne

Les melons marocains se vendent 18,75% plus chers que ceux de l’Espagne

Les melons marocains se vendent 18,75% plus chers que ceux de l’Espagne

Selon les données de Faostat, l’agence statistique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en 2018, les producteurs de melons marocains ont vendu 18,75% plus cher que ceux des Espagnols, ce qui représente un prix moyen de 0,38€/ kg.

Cette situation est tout à fait similaire à celle de la pastèque. En effet, les pastèques marocaines se trouvent au rang des plus chères en Europe. Les producteurs de melons israéliens, quant à eux, ont facturé leur production à un prix moyen qui dépassait celui facturé par l’Espagne à 153,12%. Faostat souligne que le prix moyen payé aux producteurs israéliens de melons en 2018 était de 0,81 €/ kg alors que les producteurs espagnols de ce fruit d’été ont facturé 0,32 €/ kg comme prix moyen.

Le cas des melons produits en Grèce est frappant. Si leurs agriculteurs ont facturés dans l’année analysé un prix moyen de 0,53 €/ kg sur les marchés européens, ils n’ont atteint qu’un prix moyen de 0,16 €/ kg. Ceci s’explique par le fait que la majeure partie de sa production se destinait au marché intérieur, le principal volume de ses exportations étant destiné à la Bulgarie et à la Roumanie.

Regardez aussi

agriculture dans le désert, une réponse à la sécurité alimentaire

Rabat-Salé-Kénitra: Lancement du Centre régional des jeunes entrepreneurs agricoles

Rabat-Salé-Kénitra: Lancement du Centre régional des jeunes entrepreneurs agricoles et agroalimentaires. La Direction régionale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *