AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Au Canada, le Maroc soutient les grands défis auxquels est confronté le secteur agricole en Afrique
L'Afrique, un potentiel à ne pas négliger
Photo : DR

Au Canada, le Maroc soutient les grands défis auxquels est confronté le secteur agricole en Afrique

À l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique, l’ambassadeur du Maroc au Canada, Souriya Otmani, a salué jeudi à Ottawa l’impact du Royaume dans la construction d’un modèle de développement continental commun.

Souriya Otmani a souligné la relation historique et religieuse unique entre le Maroc et l’Afrique, basée sur la coopération en matière de développement, la solidarité Sud-Sud renforcée et une forte dimension sociale. Le Maroc a toujours travaillé à la mise en place d’un modèle de « développement commun » à travers de nombreux projets et programmes menés dans plusieurs pays africains. Ces initiatives visent à promouvoir les infrastructures, l’éducation universitaire et professionnelle, ainsi que la souveraineté alimentaire et énergétique, la sécurité sanitaire, la valorisation des ressources internes et le renforcement des systèmes industriels.

Lors de cet événement organisé à l’Université d’Ottawa, à l’initiative du Groupe des ambassadeurs africains accrédités au Canada, Mme Otmani a souligné que le Maroc croit au potentiel africain et fait pleinement confiance au continent. Elle a souligné que le Maroc est le premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest et le deuxième investisseur africain sur le continent, avec des entreprises présentes dans plus de trente pays africains.

Mme Otmani a également mis en avant les défis auxquels est confronté le secteur agricole en Afrique, tels que les conditions environnementales, la sécheresse récurrente, l’accès à l’eau potable et l’irrigation. Elle a souligné la nécessité de développer des partenariats multilatéraux pour augmenter les rendements agricoles. Elle a exprimé l’espoir que la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) favorise le plein potentiel du secteur agricole et assure la souveraineté alimentaire de l’Afrique.

La diplomate marocaine a réaffirmé la conviction du Maroc selon laquelle la Zlecaf représente une « opportunité unique » pour développer des champions africains dans le domaine de la sécurité alimentaire et dans d’autres domaines. Elle a souligné que cette initiative positionnera le continent comme un acteur incontournable de la croissance mondiale et de la compétitivité. Mme Otmani a également souligné que la Zlecaf offrira des opportunités d’entrepreneuriat et d’emploi pour les jeunes africains, en mettant en mouvement les forces vives du continent et en renforçant les infrastructures et les bases du commerce intracontinental.

Elle a estimé que le Canada doit jouer un rôle de premier plan dans sa coopération avec l’Afrique en matière agricole et de sécurité alimentaire. Elle a appelé le Canada et ses partenaires du G7 à changer la perception de leur communauté d’affaires envers le continent africain et à les convaincre d’investir dans ces domaines vitaux pour l’Afrique et l’humanité.

Avec MAP
Partager

Regardez aussi

eau

Tadla : Modernisation d’un réseau de 310 Km de canaux hydraulique

Le Bureau régional de développement agricole de Tadla annonce la modernisation réussie d’un réseau de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *