AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc toujours leader des exportations de fruits et légumes vers l’UE, croissance de 6% cette année
Exportations de tomates le Mexique se prépare à un nouveau record
Tomates - Ph : DR

Le Maroc toujours leader des exportations de fruits et légumes vers l’UE, croissance de 6% cette année

Les trois principaux fournisseurs non européens de fruits et légumes dans l’UE enregistrent une hausse significative en 2023.

La récente analyse des données de l’Office européen des statistiques, Eurostat, traitées par FEPEX, révèle que le Maroc, l’Afrique du Sud et le Pérou se distinguent comme les principaux fournisseurs non européens de fruits et légumes frais dans l’Union européenne.

Les importations communautaires de ces produits en provenance de pays tiers ont atteint un total de 13,907 millions d’euros jusqu’en septembre 2023, affichant une augmentation significative de 12% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le Maroc se positionne en tant que leader parmi les fournisseurs non européens, représentant 1,833 millions d’euros, soit une croissance de 6% par rapport à la même période de 2022. En termes de volume, les importations en provenance du Maroc se chiffrent à 1,04 million de tonnes, soulignant la forte demande de fruits et légumes frais de qualité dans l’UE.

L’Afrique du Sud et le Pérou ont également enregistré des performances solides, avec des importations respectives de 1,544 millions d’euros (en hausse de 17%) et de 1,361 millions d’euros (en hausse de 9%). Les volumes d’importation pour ces deux pays se situent à 1,09 million de tonnes pour l’Afrique du Sud et 662,258 tonnes pour le Pérou.

Au-delà du trio de tête, la Turquie, l’Équateur et le Costa Rica se positionnent comme les fournisseurs suivants de l’UE. Les importations de la Turquie ont connu une croissance significative de 33,5%, totalisant 1,181 millions d’euros, avec des volumes atteignant 843,297 tonnes. L’Équateur et le Costa Rica affichent également des performances solides, avec des importations respectives de 953,419 euros (+18%) et 945,229 euros (+5%), et des volumes de 1,3 million de tonnes chacun.

Lire aussi : Importations des agrumes en UE : Oranges en hausse, citrons en baisse

La Colombie se classe comme le septième fournisseur non communautaire de fruits et légumes dans l’UE, avec des importations atteignant 789,372 euros et 930,000 tonnes. L’Égypte se positionne en huitième place, enregistrant des importations de 761,449 euros et 1,13 million de tonnes.

Partager

Regardez aussi

Comader : bientôt un appui financier des petits agriculteurs

COMADER : Rappel aux agriculteurs concernant l’annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO

Communiqué de la COMADER aux agriculteurs : Rappel concernant l’annulation des créances dues à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *