AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / La France et le Royaume-Uni sont séduits par les fruits et baies du Maroc
Les investissements sur la culture des myrtilles augmentent
Myrtilles - ph : DR

La France et le Royaume-Uni sont séduits par les fruits et baies du Maroc

La France et le Royaume-Uni contribuent principalement à la croissance des exportations de fruits du Maroc.

Le Maroc a continuellement augmenté ses exportations de fruits et de baies, la France et le Royaume-Uni étant les principaux acteurs de cette croissance, selon EastFruit.

De 2018 à 2022, les fruits et baies marocains étaient disponibles sur les marchés de 122 pays, avec l’Espagne, la France, les Pays-Bas, la Russie et le Royaume-Uni en tête de liste des principaux importateurs. Pendant ce temps, les exportations vers la France et le Royaume-Uni augmentaient, tandis que l’Espagne, les Pays-Bas et la Russie importaient moins de produits marocains.

Depuis 2018, les revenus des exportations marocaines de fruits et de baies ont augmenté de près de la moitié. En 2022, ils ont atteint 1,7 milliard de dollars, et leur volume cumulé sur la période 2018-2022 s’est élevé à 7,1 milliards de dollars.

L’Espagne est le plus grand importateur de fruits et de baies marocains et représente environ 27 % des exportations totales du Maroc au cours des cinq dernières années. Néanmoins, le Maroc était le quatrième plus grand fournisseur de fruits et de baies à l’Espagne en 2022, avec une part de 15 % des importations totales de l’Espagne. Cependant, les revenus des exportations marocaines vers l’Espagne ont baissé de 23 % par rapport à 2021.

Les myrtilles représentent presque un tiers des revenus totaux du Maroc provenant des exportations vers l’Espagne. Il y a quelques années, la part de l’Espagne dans les exportations de myrtilles du Maroc dépassait 90 %, mais elle diminuait d’année en année, comme l’avait déjà signalé EastFruit.

En 2022, le Maroc était le quatrième plus grand exportateur de myrtilles dans le monde, et l’Espagne occupait la troisième place. Outre les myrtilles, l’Espagne importe également des framboises, des avocats, des pastèques, des fraises, etc., du Maroc. Une partie de ces volumes est ensuite réexportée par les commerçants espagnols, ce qui prolonge leur saison d’exportation.

Les exportations de fruits et de baies vers la France ont rapporté 1,2 milliard de dollars au Maroc de 2018 à 2022 (soit 17 % des revenus totaux). En 2022, la part du Maroc dans les importations totales de fruits et de baies en France a atteint 6 %, et le Maroc a presque généré les mêmes revenus que l’Espagne. Le Maroc est actuellement le cinquième plus grand fournisseur de fruits et de baies à la France, avec une demande très active pour les pastèques, les melons, les mandarines, les avocats, les framboises et les myrtilles marocaines.

Les Pays-Bas ont généré 1,2 milliard de dollars, soit 17 % des revenus totaux du Maroc issus des exportations de fruits et de baies. Cependant, les exportations vers les Pays-Bas ont diminué depuis 2020. Les framboises représentent environ 40 % des exportations totales du Maroc vers ce marché, et les Pays-Bas, tout comme l’Espagne, sont le principal importateur de framboises marocaines. L’augmentation des exportations de framboises a fait du Maroc le troisième exportateur mondial de framboises. Sur le marché néerlandais, le Maroc est le dixième plus grand fournisseur de framboises.

Les exportations marocaines de fruits et de baies vers la Russie montrent la tendance la plus négative. Au cours des cinq dernières années, la part du Maroc sur le marché russe a été réduite de plus de moitié, et les exportations en 2022 représentaient seulement la moitié de celles de 2018. Le Maroc a également reculé à la 16e position dans le classement des plus grands fournisseurs de fruits et de baies en Russie. Les mandarines sont toujours la catégorie la plus exportée dans les exportations marocaines vers la Russie et représentent 84 % des revenus totaux.

Pendant ce temps, les exportations marocaines de fruits et de baies vers le Royaume-Uni ont connu les taux de croissance les plus élevés de 2018 à 2022. Le commerce entre le Royaume-Uni et l’UE est devenu plus compliqué après le Brexit ; par conséquent, les fournisseurs alternatifs ont amélioré leur position sur le marché britannique. La part du Maroc a été multipliée par six, les exportations vers le Royaume-Uni ont été multipliées par cinq, et le Maroc est maintenant le cinquième plus grand fournisseur de fruits et de baies au Royaume-Uni.

Les importateurs du Royaume-Uni sont particulièrement intéressés par les baies marocaines, les myrtilles, les framboises et les fraises représentant environ la moitié des exportations totales vers le marché britannique. Les pastèques sont également exportées, et les mandarines représentent près d’un tiers des exportations. D’ailleurs, les mandarines sont la catégorie de fruits la plus exportée du Maroc, et le pays se classe cinquième dans le classement mondial des exportateurs de mandarines.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *