AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Aux Émirats Arabes Unis, le Maroc devient le premier exportateur de myrtilles
myrtille2
Myrtilles Ph : DR

Aux Émirats Arabes Unis, le Maroc devient le premier exportateur de myrtilles

Le Maroc devient le premier exportateur de myrtilles aux Émirats Arabes Unis.

Le Maroc continue d’étendre sa présence sur le marché mondial des myrtilles, avec les Émirats arabes unis comme l’une des directions à la croissance la plus rapide, selon le rapport d’EastFruit. Pour la campagne 2022/23 (juillet-juin), le Maroc a pris la tête de la liste des fournisseurs de myrtilles aux Émirats arabes unis.

Il convient de mentionner que le Maroc n’avait précédemment pas exporté de myrtilles en grandes quantités vers les Émirats arabes unis, la France et le Royaume-Uni étant les principaux marchés. Cependant, les démarches des producteurs marocains à la recherche de marchés alternatifs en dehors de l’Europe se sont avérées fructueuses, et les myrtilles marocaines ont fait leur apparition sur le marché du Moyen-Orient, y compris aux Émirats arabes unis.

Au cours de la campagne 2020/21, le Maroc a expédié seulement 211 tonnes de myrtilles vers le marché des Émirats arabes unis. Ensuite, les volumes d’exportation ont triplé pour atteindre 982 tonnes, d’une valeur de 6,3 millions de dollars, lors de la campagne 2022/23.

De son côté, les Émirats arabes unis importent des myrtilles en provenance du Maroc, d’Afrique du Sud, des Pays-Bas, du Pérou, et de plusieurs autres pays (au total 22 au cours de la campagne 2022/23). Les Pays-Bas, les États-Unis et l’Espagne étaient les principaux fournisseurs il y a seulement quelques années. Ensuite, la liste des principaux fournisseurs a été menée par l’Afrique du Sud, qui représentait plus d’un tiers des importations totales de myrtilles aux Émirats arabes unis.

Pendant ce temps, le Maroc a également continué à augmenter sa part de marché. Le Royaume ne représentait que 2,6 % des importations aux Émirats arabes unis il y a cinq ans à peine. En 2022/23, cette part a atteint 36 % et a même atteint 80 % de février à mai ! En conséquence, le Maroc est devenu le principal fournisseur de myrtilles aux Émirats arabes unis, reléguant l’Afrique du Sud au second plan.

Cependant, malgré cette concurrence parmi les fournisseurs, le Maroc et l’Afrique du Sud ne se font pas réellement concurrence. En effet, le Maroc exporte des myrtilles vers les Émirats arabes unis de janvier à juin, tandis que les myrtilles en provenance d’Afrique du Sud sont importées de juillet à décembre. Ainsi, les deux pays assurent un approvisionnement continu en myrtilles sur le marché des Émirats arabes unis tout au long de l’année.

Le développement rapide des exportations de myrtilles fraîches a permis au Maroc de devenir le septième plus grand exportateur mondial de ces baies en 2022. De plus, le Maroc s’est classé quatrième au niveau mondial dans le classement des exportateurs de myrtilles cultivées, dépassant les États-Unis et le Canada.

Les recettes des exportations marocaines de myrtilles ont atteint 315 millions de dollars lors de la campagne 2022/23. Les myrtilles se sont classées au quatrième rang de la liste des catégories de fruits et légumes générant les plus grandes recettes d’exportation, devancées seulement par les tomates, les mandarines et les framboises. De plus, au cours de la première moitié de l’année en cours, les myrtilles se sont même classées au deuxième rang, les tomates occupant la première place.

Partager

Regardez aussi

L'Espagne réduit de 30% le quota des saisonnières marocaines

L’Espagne doit faire face à un inquiétant vieillissement de la population agricole

En Espagne, le secteur agricole fait face à un défi de taille : le vieillissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *