AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / A Berlin le Maroc s’engage résolument pour une production agricole et halieutique durable
Ph : DR

A Berlin le Maroc s’engage résolument pour une production agricole et halieutique durable

La promotion de la production durable occupe une place centrale dans les stratégies sectorielles agricole et halieutique du Maroc au cours de la dernière décennie, selon les déclarations du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, lors d’une table ronde tenue à Berlin ce samedi.

Ces stratégies, élaborées sous les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, visent à renforcer l’ambition du Maroc en matière de souveraineté et de sécurité alimentaires, ainsi que la résilience des secteurs agricole et halieutique. Mohammed Sadiki a souligné ces points lors de sa participation à la conférence des ministres de l’agriculture, organisée dans le cadre de la 16ème édition du Forum Mondial pour l’Alimentation et l’Agriculture (GFFA), axée sur le thème « systèmes alimentaires de demain : œuvrer ensemble pour un monde sans faim ».

Le Maroc a adopté une approche intégrée, plaçant au centre de ses préoccupations la disponibilité alimentaire et le développement durable de l’agriculture et de la pêche. Le ministre a insisté sur l’importance de protéger les ressources naturelles par une utilisation rationnelle dans le cadre de ces stratégies axées sur la « Promotion de la production durable ».

Pour atteindre les objectifs de cette promotion, Mohammed Sadiki a souligné deux leviers majeurs : un financement ciblé et durable, ainsi qu’un soutien accru à la recherche et à l’innovation dans le système productif.

Le Royaume du Maroc s’est résolument engagé dans l’action climatique et la transformation des systèmes alimentaires à l’échelle internationale pour contribuer à la réalisation des objectifs du développement durable, en particulier l’élimination de la pauvreté et de la faim, a ajouté le ministre.

Lors de cette conférence, Mohammed Sadiki a lancé un appel pressant en faveur de mesures collectives, concrètes et ambitieuses. Il a plaidé en faveur d’investissements adaptés et ciblés, ainsi que d’un soutien technique pour promouvoir une agriculture résiliente et durable. Ces mesures, selon lui, sont cruciales pour transformer les systèmes alimentaires, garantir la sécurité alimentaire et renforcer la résilience économique des agriculteurs.

La conférence, qui réunit environ 70 ministres de l’Agriculture et des représentants de plus de 10 organisations internationales telles que la FAO, l’OCDE, l’OMC et la Banque Mondiale, vise à formuler une position politique commune sur les enjeux actuels. Elle contribuera également au débat international sur les politiques agricoles et alimentaires.

Cette année, le GFFA se penche sur les systèmes alimentaires de demain, dans un contexte marqué par les crises climatique et géopolitique. Ces crises ont exacerbé l’insécurité alimentaire, mettant en lumière la nécessité de redoubler d’efforts pour une transition vers des systèmes agroalimentaires efficaces, résilients et durables. Le Maroc, par son engagement résolu, se positionne comme un acteur clé dans cette transformation vers un avenir alimentaire plus durable.

Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *