AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc se classait au 9ème rang mondial des exportateurs d’avocats en 2022
culture_avocat

Le Maroc se classait au 9ème rang mondial des exportateurs d’avocats en 2022

Le Maroc démontre un engouement croissant pour les avocats. Alors que les avocats ne faisaient pas partie intégrante de la cuisine marocaine il y a quelques années, ils sont devenus un incontournable des salades, smoothies et autres plats. Cette passion pour les avocats se reflète dans les chiffres, avec des importations atteignant des niveaux records malgré une production locale bien établie.

Le Maroc se classait au neuvième rang mondial des exportateurs d’avocats à la fin de l’année 2022. Cependant, au cours des neuf premiers mois de cette année, le pays a déjà importé une quantité record de 13,5 mille tonnes d’avocats, marquant la plus haute importation des huit dernières années selon les données d’EastFruit.

Il est intéressant de noter que la croissance des importations d’avocats au Maroc n’est pas seulement attribuable à une demande locale croissante. La saison d’importation au Maroc s’étend de mars à septembre, période où l’offre locale est limitée. De plus, l’industrie touristique en plein essor contribue à stimuler les importations, avec une année record attendue en 2023 pour le nombre de visiteurs. Cette affluence touristique a déjà eu un impact positif sur diverses importations, y compris celles d’avocats selon la même source.

Le principal fournisseur d’avocats au Maroc est le Pérou, le deuxième exportateur mondial après le Mexique. Les produits péruviens représentent une part importante des importations marocaines, constituant 78 % du volume total au cours des neuf premiers mois de 2023. Cependant, l’Espagne, en tant que quatrième exportateur mondial, a perdu une partie de sa part de marché au Maroc, passant de plus de 30 % en 2019 à seulement 12 % cette année.

Lire aussi : La météo provoque une surabondance de récolte d’avocats dans le Gharb

Bien que les importations battent des records, le Maroc connaît également une croissance significative dans ses exportations d’avocats. Classé 12e exportateur mondial en 2017, le pays a quadruplé ses ventes sur les marchés étrangers depuis. En 2022, le Maroc a exporté plus de 55 000 tonnes d’avocats, et les chiffres pour les neuf premiers mois de 2023 dépassent déjà les 23 000 tonnes.

Cependant, la croissance de l’industrie des avocats n’est pas sans défis. Les producteurs marocains font face à une grave pénurie de ressources en eau, crucial pour la culture des fruits. Les appels à la limitation de la consommation d’eau des producteurs d’avocats sont de plus en plus fréquents, ce qui pourrait potentiellement menacer l’avenir du secteur des exportations. Malgré cela, le Maroc se positionne comme un acteur respectueux de l’environnement dans la culture des avocats, utilisant au moins deux fois moins d’eau que certains de ses concurrents.

Un analyste chez EastFruit, souligne enfin que le défi de l’utilisation efficace de l’eau restera un enjeu clé pour l’industrie marocaine des avocats. Les technologies modernes, telles que l’irrigation souterraine au goutte-à-goutte et les technologies de recyclage de l’eau, joueront un rôle crucial pour assurer la durabilité de cette industrie tout en conservant les ressources naturelles du pays.

Partager

Regardez aussi

Espagne : Les manifestations contre les produits agricoles marocains reprennent

Le Maroc dénonce les attaques d’agriculteurs européens contre ses exportations de fruits et légumes

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a vivement critiqué les récentes attaques perpétrées …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.