AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le marché de l’avocat français offre des opportunités aux exportateurs marocains
Avocats marocains la Comader dément les accusations Espagne
Avocat Hass - ph : DR

Le marché de l’avocat français offre des opportunités aux exportateurs marocains

Croissance du marché de l’avocat en France : Quels horizons pour les exportateurs marocains ?

L’engouement pour l’avocat ne faiblit pas en France, mais il semble que le pays n’ait pas encore exploité pleinement le potentiel de ce superaliment. La World Avocado Organisation (WAO) s’efforce de sensibiliser les consommateurs français à l’avocat afin de stimuler la consommation, qui reste en deçà de la moyenne européenne. 

En 2023, les exportations marocaines d’avocats ont augmenté de 60% par rapport à la même période l’année dernière, atteignant plus de 35 000 tonnes d’avocats exportées entre juillet 2022 et janvier 2023. Et il se pourrait bien que la France constitue un marché de plus en plus important, pour les exportateurs du Royaume.

Les avocats, en tant que superaliments riches en nutriments essentiels pour la santé humaine, continuent d’attirer les consommateurs du monde entier. En France, bien que la consommation d’avocats augmente chaque année, elle demeure en deçà de celle de ses voisins européens. C’est la raison pour laquelle la WAO a entrepris une campagne de sensibilisation comprenant des animations en magasin, des supports visuels et des vidéos pour éduquer le public français.

Moyenne de 2,2 kg par habitant par an

Selon la WAO, la France est le principal importateur d’avocats en Europe, et son marché de l’avocat est le plus ancien du continent. Cependant, le potentiel de croissance demeure inexploité. Les Français, bien qu’appréciant les avocats, ne les consomment pas autant que leurs voisins d’Europe, avec une moyenne de 2,2 kg par habitant par an, contre 3 kg au Danemark et 2,5 kg en Espagne (Source : CIRAD). Cette différence de consommation est en grande partie due à la méconnaissance du produit : en France, l’avocat est encore principalement consommé de manière traditionnelle, alors qu’il peut être préparé de nombreuses manières différentes.

Alors que la culture de l’avocat fait encore polémique au Maroc, notamment en raison de sa consommation élevée en eau, l’avocat marocain continue de faire son chemin sur les marchés internationaux, l’Espagne étant le premier débouché pour la saison 2021-2022, suivi de la France (26%), des Pays-Bas (19%), de l’Allemagne (10%) et du Royaume-Uni (3%). La demande française pourrait bousculer ce classement à l’avenir.

Partager

Regardez aussi

La Turquie assiste à une baisse drastique de sa production oranges

Les importations d’oranges fraîches dans l’UE ont atteint 543 000 tonnes en mai 2024

En mai 2024, les importations d’oranges fraîches à destination de l’UE ont atteint 543 000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *