AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Un livre retrace l’histoire de la production d’avocats
La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir
Culture de l'avocat - Ph : DR

Un livre retrace l’histoire de la production d’avocats

Un nouveau livre retraçant l’histoire de la production d’avocats espère rendre le commerce plus durable en partageant des informations sur la façon dont le fruit vert populaire est cultivé, transporté et stocké.

« Production durable et traitement post-récolte des avocats » rassemble plus de 30 ans de recherche sur la production durable d’avocats par l’un des experts les plus éminents dans le domaine, le professeur Elhadi M. Yahia de l’Université autonome de Querétaro au Mexique. En sept chapitres, le livre détaille comment la chaîne de valeur de l’avocat peut être optimisée pour répondre à la demande croissante de ce fruit, tout en restant aussi durable que possible, nous apprend Fruitnet.

« Le professeur Elhadi Yahia est un leader d’opinion dans son domaine et continue de fournir des informations précieuses à l’industrie dans sa publication la plus récente », a déclaré Adam Thocher, vice-président senior des programmes mondiaux et des informations et directeur exécutif du GCCF, Cold Chain Alliance. « Le professeur Yahia capture l’ensemble de la chaîne de valeur et partage les meilleures pratiques en matière de manutention, de transport et de stockage des avocats après la récolte afin d’augmenter la durée de conservation et la commercialisation de ce produit phare. »

Toujours selon Fruinet, au cours des deux dernières décennies, les plantations d’avocats sont montées en flèche – des rapports suggérant que la production mondiale a triplé en volume depuis 2000. Mais malgré sa popularité auprès des consommateurs, la durabilité de l’industrie mondiale de l’avocat et sa contribution au changement climatique suscitent de vives inquiétudes.

Ces préoccupations concernent principalement la contribution de la culture de l’avocat à la déforestation en Amérique centrale et du Sud, la quantité d’émissions mondiales de gaz à effet de serre produites pendant le transport, ainsi que l’utilisation de l’eau. Par exemple, il a été estimé qu’environ 320 litres d’eau sont nécessaires pour produire un seul avocat.

Le livre, publié par Burleigh Dodds Science Publishing, basé à Cambridge, décrit les nombreux avantages nutritionnels et sanitaires des avocats qui ont contribué à en faire l’un des fruits les plus populaires dans l’allée des fruits et légumes.

La manipulation et le traitement post-récolte de l’avocat est un autre sujet largement couvert dans le livre, avec des discussions détaillées sur les procédures appropriées de lavage et de séchage, l’application de fongicides, l’emballage et plus encore.

« Le professeur Elhadi Yahia est en train d’écrire un livre très nécessaire et opportun. L’avocat a une valeur nutritionnelle élevée et est devenu ces dernières années un fruit diététique préféré », a déclaré le Dr Autar K. Mattoo, du Centre de recherche agricole de Beltsville aux États-Unis.

« Je crois que ce livre sera une grande contribution au corpus de recherche existant et deviendra un ouvrage de référence standard pour les étudiants, les chercheurs, les professionnels de l’industrie, les collègues et les pairs du monde entier. »

La manipulation et le traitement post-récolte de l’avocat sont également un sujet largement couvert dans ce nouveau livre, avec des discussions détaillées sur les procédures appropriées de lavage et de séchage, l’application de fongicides, l’emballage et plus encore.

Partager

Regardez aussi

Ce pays sera le premier à taxer les émissions de méthane du bétail !

Le Danemark s’apprête à franchir une nouvelle étape dans la lutte contre le changement climatique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *