Accueil / Actu Entreprises / Les tomates d’Azura font polémique
Les tomates d'Azura font polémique

Les tomates d’Azura font polémique

Azura: La société Ahold est accusée de fraude pour tomates illégales en provenance du Sahara marocain.

Jeudi 10 décembre 2015, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a annulé l’accord commercial portant sur les produits agricoles, signé en 2012 entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne (UE). Cette décision s’applique spécifiquement sur la commercialisation de marchandises en provenance du Sahara marocain.

Les produits agricoles peuvent bénéficier de cet accord de coopération international seulement s’ils proviennent, de sources sures, du Maroc et non pas du Sahara marocain. Une aberration qui peut quelque fois prendre une ampleur démesurée.

Selon une enquête menée par Supermacht.nl, les tomates cerises qui étaient dans les rayons du Albert Heijn de Février à Mars ont été produites au Sahara marocain. Ahold (Albert Heijn) les achète depuis la société marocaine Azura.

On ne présente plus, le Groupe Azura, qui est l’un des principaux producteurs mondiaux de tomates. Les tomates en provenance de la Société Azura sont en partie produites à Dakhla dans le Sahara marocain. Elles sont par la suite transportées à 1 200 kilomètre au nord, dans la ville d’Agadir, où les stations de conditionnements se trouvent et où Azura détient également des fermes. C’est là que les tomates sont empaquetées et conditionnées pour l’export. La distribution en Europe du nord se passe au sein de la société Frulexxo, à Rotterdam.

Quand il a fallu faire la distinction entre les tomates en provenance du Maroc et celles en provenance du Sahara marocain, les responsables du supermaché Ahold ont simplement répondu que les tomates répondaient à toutes les exigences légales et d’étiquetages. Les étiquettes indiquent le pays d’origine des tomates. Mais cela semble insuffisants, puisqu’il a cependant été conseillé au supermarché d’effectuer des vérifications au sujet de la Société Azura et de visiter leur local à Dakhla dans le Sahara marocain pour plus de transparence. Affaire à suivre.

Crédit photo:DR

Regardez aussi

al moutmir itinérant

OCP : La deuxième phase de Al Moutmir Itinérant commence à Ounagha

OCP : La deuxième phase de Al Moutmir Itinérant commence à Ounagha dans la province …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *