AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel s’engagent à tripler leur consommation d’engrais d’ici à 2035 !
Nigeria OCP forme les jeunes pour dynamiser agriculture
Photo : DR

Les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel s’engagent à tripler leur consommation d’engrais d’ici à 2035 !

Objectif ambitieux pour les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel ! Ils se sont engagés à tripler leur consommation d’engrais d’ici à 2035, dans le but de doubler la productivité agricole.

Cette décision a été prise lors de l’adoption de la Déclaration de Lomé sur les engrais et la santé des sols, qui s’est déroulée le mercredi 31 mai. Les représentants de la Cédéao et de la Banque mondiale étaient présents lors de cet événement crucial.

Cette déclaration vise à résoudre le problème crucial de l’approvisionnement en fertilisants, qui est essentiel pour assurer une production agricole suffisante. En effet, la sécurité alimentaire des populations en dépend grandement. Pour soutenir cette initiative prometteuse, la Banque mondiale a annoncé un financement supplémentaire de 1,5 milliard de dollars d’ici à 2024, dans le secteur de l’agriculture. Cette somme vient s’ajouter aux quatre milliards de dollars déjà engagés et en cours de réalisation.

Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, a exprimé son soutien à cette mesure. Il a souligné l’importance de renforcer les investissements dans l’agriculture pour améliorer la productivité et garantir la sécurité alimentaire dans la région. Cette annonce financière permettra de mettre en œuvre des initiatives concrètes visant à améliorer l’accès aux engrais et à soutenir les agriculteurs locaux.

L’objectif de tripler la consommation d’engrais d’ici à 2035 démontre la volonté des pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel de faire face aux défis agricoles actuels et d’assurer un avenir durable pour leur secteur agricole. Cette décision constitue une étape importante vers une augmentation de la productivité agricole, ce qui contribuera à réduire la faim et à améliorer les conditions de vie des populations rurales.

Partager

Regardez aussi

Le Maroc, un pionnier en matière de traçabilité animale

Aïd Al-Adha : Près de la moitié des ménages achètent leurs animaux de sacrifice une semaine avant la fête, selon une étude

Une récente étude de terrain, conduite par le ministère de l’Agriculture, a révélé que 49% …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *