Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Technique / Les méthodes pour la culture de la mâche
Les méthodes pour la culture de la mâche

Les méthodes pour la culture de la mâche

La culture de la mâche.

De la famille des valérianacées, la mâche est une plante bisannuelle potagère très connue. Grâce à sa richesse en oméga trois, elle contient une grande quantité d’eau ainsi qu’un goût très caractéristique légèrement amère qui est globalement assez apprécié. Cette plante est très prisée par les nutritionnistes. En plus de ses qualités nutritives, la mâche comporte de nombreux atouts. En effet, c’est une salade facile à cultiver, qui réclame peu d’espace et qui est accessible à tous. Toutes les terres lui conviennent, on peut la cultiver même en balcon ou en terrasse. La mâche mesure entre 5 et 10 cm de diamètre, pour une hauteur de 5 voire 6 cm. Elle fleurit en deuxième année avec des inflorescences bleutées. Les feuilles naissent par paires superposées en croix les unes au-dessus des autres, en forme de rosette caractéristique et de couleur vert pâle à vert foncé selon les variétés. La mâche fut considérée longtemps comme une salade sauvage. A cette espèce sauvage, qu’on récolte encore de nos jours dans certains terrains, ce sont ajoutées plusieurs autres variétés améliorées.

Le semis de la mâche

La mâche se sème en culture d’extérieur, en place et en ligne distantes de 20 à 25 cm environ, ou bien aussi à la volée sur des carrés. Il est recommandé de semer des graines de 2 ans au moins et de les enterrer à 1 cm afin de garantir une levée meilleure. La mâche aime les sols fermes et frais lors du semis. Peu exigeante, elle se contente des restes de fumure de la culture précédente. La mâche apprécie également l’ombre. On peut, en effet, la semer sous le couvert des arbres fruitiers ou en culture intercalaire avec les oignons, les carottes, les  navets … . Ces cultures seront récoltées, par ailleurs, bien avant la récolte de la mâche. Après le semis, il est conseillé de garder la terre fraîche par des arrosages réguliers jusqu’à la levée (12 à 15 jours) et d’éclaircir jusqu’à 8 et 10 cm dès l’apparition des premières feuilles

La récolte de la mâche

La mâche se sème toute l’année, toutefois il est recommandé d’échelonner les semis du mois d’août vers le mois d’octobre selon les besoins de la récolte. Les semis de fin août permettent de récolter la mâche dès l’automne. Alors qu’en semant vers le mois d’octobre (en serre ou en tunnel) et en privilégiant des variétés de mâche résistantes au froid comme, la Ronde Maraîchère, la Verte de Cambrai, la Coquille de Louviers, Trophy ou encore Topaze, on peut récolter au printemps suivant. Dès l’arrivée des premiers froids, il est ainsi recommandé de protéger les cultures avec une petite serre, un tunnel permettant la croissance des plants malgré le gel et qui laisse passer un maximum de lumière. C’est également une façon intéressante d’occuper la serre durant cette période. La récolte peut se faire au couteau dès que les rosettes sont bien constituées et cela, environ 3 mois après le semis. A ce stade, la mâche est bien verte et présente un aspect duveté. Dès les premiers réchauffements de températures du printemps (fin mars-avril), la mâche monte en graines.

L’entretien de la mâche

Relativement facile à cultiver, la mâche réclame peu d’entretien durant son cycle de croissance, soit un arrosage régulier et à dose équilibrée. Quant à sa durée de conservation, elle est en général relativement courte. Il est possible de la prolonger en l’installant dans le bac à légumes du réfrigérateur, entourée d’un torchon. La mâche est également une plante assez fragile, sensible aux parasites tels que la pourriture grise ou le mildiou. Un éclaircissage et un binage soigné sont fortement conseillés ainsi qu’une pulvérisation de soufre, afin de protéger les plants contre l’oïdium.

Regardez aussi

salinisation des sols au maroc

La salinisation des sols: Une vraie menace

La salinisation des sols constitue une vraie menace pour la sécurité alimentaire mondiale. La salinisation …

3 commentaires

  1. Avatar

    Merci pour l’article. Il est très intéressant.
    Comment appelle-t-on la mâche en arabe (marocain) ? Est-ce ‘rajla’ ?
    Merci

    • Avatar
      mohand ou idir abdi

      azul felllawen ,salem , voila votre reonse a lalla mouna , RAJLA en daridja ou aberguellil en tamazight c’est bien le POURPIER qui contient beaucoup de bienfaits ;quant a la mache en daridja : MEDHAGH et en kabyle ou en tamazight :TAHADUFT N’WULI qui st salade qu’on appelle ” doucette ” contient beaucoup de bienfaits pour la santé…afud tavghast (bon courage) ,ar tufat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *