AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc devrait importer un total de 2,5 millions de tonnes de blé tendre de la France
Settat la superficie réservée aux céréales atteint 313000 ha
Céréales - Ph:DR

Le Maroc devrait importer un total de 2,5 millions de tonnes de blé tendre de la France

L’Importation de blé en Afrique du Nord sur une tendance haussière.

Le Maroc est considéré comme le troisième plus grand importateur de blé en Afrique du Nord. Avec une consommation de blé tendre qui représente près de 70 % en milieu urbain et 66 % en milieu rural, le pays s’efforce de répondre à ses besoins croissants.

Selon Yann Lebeau, responsable de la région Maghreb au sein de l’Association des producteurs de céréales français (Intercéréales France), le Maroc devrait importer un total de 2,5 millions de tonnes de blé tendre de la France d’ici la fin de la campagne de commercialisation en juin 2024 selon une information d’Agence Ecofin.

Jusqu’à présent, la France a déjà expédié 1 million de tonnes de blé tendre vers le Maroc au cours de cette campagne. Cette augmentation significative des importations s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement pour stabiliser les prix du blé et garantir l’approvisionnement du marché local.

En juin dernier, le gouvernement a mis en place un système de subvention pour soutenir les importations de 2,5 millions de tonnes de blé tendre, quelle que soit leur origine, entre juillet et septembre 2023, sous la supervision d’Abdelkader Alaoui, chef de la Fédération nationale de la minoterie (FNM). Cependant, seulement 80 % de cet objectif ambitieux a été atteint.

Parallèlement à ces efforts, les autorités marocaines envisagent d’acquérir un autre stock additionnel de 2,5 millions de tonnes sur le marché international d’ici juin 2024. L’Office national interprofessionnel des céréales (ONICL) a d’ores et déjà lancé un plan d’importation de 2 millions de tonnes pour la période allant d’octobre à décembre de cette année.

Les perspectives pour l’avenir semblent indiquer une augmentation constante de la demande. Selon les dernières prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA), les importations marocaines de blé devraient augmenter de 13 % pour atteindre 7 millions de tonnes au cours de la saison 2023/2024. Le Maroc, en tant qu’acteur majeur de l’importation de blé en Afrique du Nord, continue de mettre en place des mesures pour répondre à la demande croissante de ses citoyens.

Partager

Regardez aussi

L'Espagne réduit de 30% le quota des saisonnières marocaines

L’Espagne doit faire face à un inquiétant vieillissement de la population agricole

En Espagne, le secteur agricole fait face à un défi de taille : le vieillissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *